Test

[Test] Asus ROG Phone II, pour les Gamers Mobiles

Design, Ecran et Audio

Android

Par Anh Phan le

Design, Ecran et Audio

On est en présence d’un smartphone pour Gamers avant tout. Le design le montre et reprend les codes des produits ROG d’Asus sans s’inspirer spécialement de ceux des smartphones premium. Pas de bords super fins ou autres donc. Le Asus ROG Phone II est un téléphone plutôt massif avec son poids de 240g. Les bords autour de l’écran sont épais. Même si on a un écran 19,5:9 comme celui du Zenfone 6, on a droit à de vrais bords en haut et en bas l’écran pour les capteurs, la caméra avant et surtout d’impressionnants haut-parleurs stéréo, mais on reviendra sur ce sujet un peu plus bas.

Malgré son poids et son écran de 6,59 pouces, le ROG Phone II tient bien en main. Asus a soigneusement évité que la largeur du smartphone ne dépasse les 78mm, ce qui assure une prise en main confortable à 95% de la population. Dans la même veine, si le smartphone fait une hauteur de 171mm, cela ne dérange pas au quotidien. En toute honnêteté, c’est plus le poids qui me gênait au quotidien que la taille du smartphone.

A côté, la finition est vraiment excellente et on n’en attendait pas moins pour un smartphone à 1000 euros. On retrouve bien évidemment un dos en verre avec des lignes ce qui n’est pas sans rappeler les produits ROG. On retrouve d’ailleurs le logo ROG qui s’illumine quand on active le X-Mode. Le contour en aluminium reprend un rendu type fibre de carbone du plus bel effet. Les Air Trigger II proposent un petit revêtement pour mieux les délimiter. Les deux haut-parleurs sont également démarqués via un petit liseré cuivre. La caméra frontale a été déplacée un peu plus à droite pour une utilisation en mode paysage et éviter à la main gauche de gêner quoique ce soit. On retrouve le bouton de mise sous tension et/ou de veille ainsi que les boutons de volume sur la tranche droite et rien sur la tranche gauche.

L’écran propose une diagonale de 6,59 pouces avec une définition Full HD+. Il n’y a pas d’encoche ou de poinçon et c’est un écran plat. C’est une dalle AMOLED avec un capteur d’empreintes de type optique sous l’écran. Ce dernier est similaire à ce que propose la concurrence, donc pas trop de surprises de ce côté là. Pour en revenir à l’écran, les bords en haut et en bas de l’écran restent  épais mais ce n’est pas gênant au quotidien surtout pour les Gamers. Le fait d’avoir un écran intégral permet de maximiser les plaisirs lors de la consommation de contenus multimédias. De même, les plus techniques critiqueront la définition Full HD+ mais au quotidien, cela suffira amplement. Sans faire de pixel-peeping, je vous défie de voir, à l’oeil nu, la différence entre un écran Full HD+ et plus. Les couleurs sont justes et on n’a pas noté de problèmes particuliers et ce, même en plein soleil.

Mais en dehors de la dalle AMOLED ou de sa diagonale de 6,59 pouces, c’est surtout son taux de rafraîchissement de 120 Hz qui va intéresser l’utilisateur d’un ROG Phone II. En effet, avec un tel taux de rafraîchissement, c’est plus de fluidité d’affichage. Si cela ne se voit pas dans l’absolu au quotidien sur des usages classiques, dans les jeux, quand c’est supporté, c’est un plus indéniable ! Pour avoir forcé les 120fps via le X-Mode du ROG Phone II sur PUBG Mobile, c’est vraiment le jour et la nuit en jeu. A cela s’ajoute de plus un temps de réponse tactile de seulement 49ms et on se retrouve à être super réactif en jeu. Je ne sais pas si c’est moi, mais sur les parties de PUBG Mobile sur ROG Phone II, je me suis souvent retrouvé à tirer en premier quand face-à-face il y avait !

Enfin, Asus n’a pas lésiné sur la partie audio et on retrouve déjà le port jack de 3,5mm. Même s’il est voué à disparaître, c’est toujours bien de le retrouver. Mais ce qui nous a le plus surpris, ce sont les haut-parleurs compatibles DTS:X Ultra. Ils sont tout simplement excellents et digne d’une tablette. Avec la place en plus autour de l’écran, Asus a pu nous proposer une solution viable. Je ne compte même plus le nombre de vidéos que j’ai pu regarder sans même penser à utiliser un casque ou une enceinte externe. Le son est clair et puissant et à fort volume, le son ne sature pas, pour notre plus grand bonheur.