Test

[Test] Asus Zenfone 6, l’impressionnant outsider

Photo et Vidéo

Notre avis
9 / 10
Android

Par Anh Phan le

Photo et Vidéo

Côté photo, l’Asus Zenfone 6 suit la tendance avec le fameux capteur Sony IMX586 de 48 Mégapixels sur l’objectif principal. L’ouverture est de F1.8 (F1.79 très exactement) et on retrouve une stabilisation électronique pour les vidéos ainsi qu’un autofocus laser. Le second appareil photo est un ultra grand-angle avec un champ de vision de 125° (c’est le plus grand) et une ouverture de F2.2.

Avec ce nouveau bloc photo, on notera qu’Asus n’a pas souhaité prendre le train des blocs photo avec un téléphone, on se contentera d’un simple zoom x2 et x4, tous les deux numériques. Mais pour le coup, le zoom x2 fonctionne plutôt bien. Il ne rivalisera pas avec les smartphones qui bénéficient d’un vrai zoom optique, mais un peu comme les Pixel 3/3a, l’Asus Zenfone 6 s’en sort plutôt bien. L’autofocus laser s’est montré rapide dans l’absolu, mais s’est montré parfois imprécis en mode automatique et ne faisant pas la mise au point sur le sujet souhaité. Côté logiciel, Asus apporte quelques nouveautés comme les deux modes HDR+ et HDR++, mais également un Mode Nuit. Et enfin, le Zenfone 6 peut enregistrer des vidéos jusqu’en 4K à 60fps et bénéficie bien évidemment de la stabilisation électronique sur l’appareil photo principal. D’ailleurs à ce sujet, il est assez impressionnant par rapport à la concurrence qui bénéficie d’une stabilisation optique.

Pour en revenir au capteur de 48 Mégapixels, on vous rappelle que les photos en sortie seront de 12 Mégapixels grâce à la technologie Light Fusion qui permet de combiner 4 pixels et d’en faire un super pixel avec une meilleure qualité. En condition de luminosité idéale, l‘Asus Zenfone 6est capable de sortir des photos de très bonne qualité et il y a très peu de chances que vous puissiez voir une différence avec un des concurrents. Dans des conditions de faible luminosité, on s’attendait à mieux en réalité et plus particulièrement sur le Mode Nuit. Avec le mode par défaut, on notera surtout que les algorithmes d’Asus ont tendance à lisser un peu trop la photo au détriment des détails.

Voici des exemples de photos :

Et quant au mode nuit, la manque d’une stabilisation optique influe sur les résultats, ce qui donne des résultats manquant de netteté si on décide de bouger trop vite après la capture. Il faut vraiment rester stable un certain temps après la prise de vue, sous peine sinon de se retrouver avec des photos floues. J’ai souvent dû m’y reprendre. Après, le gros avantage du mode nuit, c’est surtout la meilleure gestion des lumières, surtout celles artificielles qui ont tendance à être brûlées quand on prend la photo en mode automatique.

Cela commence à devenir une habitude, mais, l’apport de l’ultra grand-angle n’est pas du tout négligeable et permet non seulement des prises de vues différentes et cela permet aussi de filmer en grand-angle, que cela soit en mode selfie ou pas.

Et enfin, du côté de l’application en elle-même, je l’ai trouvé assez bien faite et facile d’utilisation. Elle reprend le principe du changement de mode en faisant un geste vers la droite ou la gauche. Asus y a apporté quelques petites fonctions bien vues comme le geste du déclencheur vers le haut et qui permet de personnaliser le compte à rebours photo. Si le bouton de Selfie permet de baculer la Flip Camera de 180°, laissez le doigt appuyé avec un geste du bas vers le haut ou vice-versa permet de contrôler l’inclinaison de la Flip Camera.

Continuez la lecture du Test
5 Galerie et Conclusion
Sommaire
  1. Accueil et Caractéristiques
  2. Design, Ecran et Audio
  3. Zen UI, Performances et Autonomie
  4. Photo et Vidéo
  5. Galerie et Conclusion