Test

Test : Asus ZenFone Selfie (ZD551KL)

Connectivité

Notre avis
8 / 10
Smartphone

Par 4ugeek le

Maillon essentiel d’un smartphone, la connectivité mérite un examen attentif. De celle-ci découlent les usages et le confort d’utilisation.

Premier constat : le Wi-Fi 802.11ac (norme Wi-Fi de dernière génération) est de la partie. Il est synonyme d’un débit plus important et de moins d’interférences (tant qu’il reste moins fréquent et utilisé que le n sur 2.4 GHz) puisqu’il fait transiter les données autour d’une porteuse à 5 GHz exclusivement, contre 2,4 GHz la plupart du temps pour le Wi-Fi n (même si le support du 5 GHz est aussi possible avec le n).

Le Bluetooth 4.0 est supporté, ce qui s’avère indispensable pour le connecter à des wearables ou autres appareils audio. Rappelons que cette mouture du Bluetooth consomme beaucoup moins d’énergie (notamment grâce au profil Bluetooth Low Energy). Nous l’avons testé avec plusieurs appareils, dont le bracelet connecté Link signé Tokyoflash et une enceinte BT Nokia / JBL pour voir son rayonnement. Nous en avons également profité pour le tester avec le BB-8 de Sphero. Pas de souci de ce côté avec une portée importante et l’absence de décrochement (même à travers un mur en placo).

Test du Bluetooth avec le bracelet connecté Tokyoflash Link
Test du Bluetooth avec le bracelet connecté Tokyoflash Link

En revanche, il n’y a ni support du NFC (Near Field Communication), ni support d’un standard de recharge sans fil, comme le Qi ou le PMA.

Le Wi-Fi Direct est par contre supporté et permet de déporter l’affichage sur un écran tiers, via un boîtier spécifique ou directement vers votre HDTV (pourvu qu’elle supporte cette norme). C’est bien entendu pratique (pour visionner des photos sur grand écran par exemple) mais peu adapté pour jouer avec un framerate décent et sans le moindre décrochement.

Venons-en au volet cellulaire. Le ZenFone Selfie supporte la 3G et même la 3G+ avec le DC-HSPA+ (DC pour Dual Carrier) avec des débits de 5,76 Mbps (montant) et de 42 Mbps (descendant). Il est également compatible avec la 4G LTE de catégorie 4 pour des débits théoriques maximums de 150 Mbps (descendant) et 50 Mbps (montant). Il y a certes des terminaux mobiles qui sont compatibles avec de la 4G LTE (LTE-A) de catégorie 6. Mais, en France, son déploiement reste encore embryonnaire.

De surcroît, n’oublions pas qu’il s’agit d’un smartphone dont le premier prix débute à moins de 300 euros.

Concrètement, l’accroche réseau est excellente, avec une absence de décrochements intempestifs.

Pour la partie vocale, la restitution sonore est très bonne et la transmission à l’avenant.

Continuez la lecture du Test
5 Performances
Sommaire
  1. Introduction
  2. Dans les grandes lignes
  3. Design, finition et ergonomie
  4. Connectivité
  5. Performances
  6. Photo et vidéo
  7. Interface ZenUI
  8. Autonomie
  9. Conclusion et galerie photos