Test

Test : Asus ZenFone Selfie (ZD551KL)

Performances

Notre avis
8 / 10
Smartphone

Par 4ugeek le

À l’instar de nombreux autres smartphones de milieu de gamme, le ZenFone Selfie “n’échappe” pas au Snapdragon 615 de Qualcomm. C’est une bonne nouvelle tant la puce a fait ses preuves.

Pour mémoire, le SoC du constructeur californien embarque un processeur à 8 coeurs Cortex-A53 et plus précisément deux groupes de 4 coeurs, l’un avec une fréquence maximum de 1.5 GHz et l’autre de 1.11 GHz. Pas d’agencement hétérogène avec des coeurs Cortex-A57 plus performants ici donc ; c’est d’ailleurs ce qui fait du Snapdragon 615 un SoC de milieu de gamme. Le processeur est épaulé par 2 Go de mémoire vive LPDDR3 pour le modèle avec 16 Go ou par 3 Go pour celui avec 32 Go. On pourra trouver regrettable ce choix, puisque si la quantité de flash interne n’influence pas les performances du smartphone, il en va tout autrement de la quantité de RAM.

Asus_ZenFone_Selfie_CPU-Z_b

Il faut donc bien avoir conscience à l’achat que, suivant le choix du modèle (16 ou 32 Go), vous n’aurez pas le même terminal.

Le processeur du Snapdragon 615 est compatible 32 bits mais aussi 64 bits (avec le support du jeu d’instructions ARMv8).

Dans la mesure où il évolue sous Android 5.0.2 (Lollipop), ce dernier est bien exploité.

Côté processeur graphique, c’est l’Adreno 405, évolution de l’Adreno 330 (du Snapdragon 800) qui trône ici dans la puce. Il assure le support des API graphiques mobiles telles que l’Open GL ES 3.0 et le DirectX 11.2. Pas de quoi mettre à genou les moulinettes de benchmark, mais de quoi jouer à de nombreux jeux 3D de manière fluide.

À l’occasion de ce test, le ZenFone Selfie n’a jamais été pris en défaut, que ce soit pour surfer sur internet (avec de nombreux onglets ouverts sur le navigateur), en termes de fluidité de l’interface ou bien pour jouer à des jeux 3D. Dans ce dernier cas, nous l’avons d’ailleurs testé avec une manette Bluetooth (modèle Thrustmaster Score-A, pour être complet).

Mais, rien de tel qu’un petit passage dans les moulinettes des applications de benchmark pour quantifier les performances du ZenFone Selfie.

Vellamo
Vellamo
Quadrant
Quadrant
Geekbench 3
Geekbench 3
AnTuTu
AnTuTu
Epic Citadel
Epic Citadel

Difficile de tirer des conclusions définitives si on compare ces résultats à ceux d’autres smartphones équipés d’un Snapdragon 615.

On note toutefois que le ZenFone Selfie réussit un peu moins bien au test de framerate Epic Citadel : 51.1 ips (pour afficher une image définie en 1800 par 1080 pixels) contre un peu plus de 57 ips pour les Moto X Play et Alcatel OneTouch Idol 3 (5.5 pouces).

Pour ce qui est de Vellamo, pas de différences notables suivant les smartphones. En revanche, il obtient une note de 33740 à AnTuTu (contre 27368 pour le Moto X play, 27135 pour l’Archos 50 Diamond et 32143 pour l’Alcatel OneTouch Idol 3).

Et grosse surprise avec Quadrant qui synthétise également plusieurs mesures de performances (du CPU, de la mémoire, des entrées/sorties, de l’affichage 2D et 3D) en une seule.

En effet, il obtient un score de 21974 surclassant les autres terminaux mobiles équipés du S 615 (Moto X Play : 12075, Alcatel OneTouch Idol 3 : 14716 et Archos 50 Diamond : 14 808). En y regardant de plus près, ce sont les performances du processeur qui font grimper en flèche cette note.

Difficile de trouver une explication définitive. On constate tout de même que cette note se recoupe avec celle obtenue au benchmark Vellamo pour le test dit « Multicore » (exploitation des 8 coeurs du CPU), puisqu’il obtient une note de 1565 (contre 1297 pour le Moto X Play, 1232 pour l’Alcatel OneTouch Idol 3 (5.5 pouces) et 1234 pour l’Archos 50 Diamond).

La surcouche Android 5.1 modifiée par Asus est-elle à l’origine de cette meilleure exploitation des coeurs de CPU ? Rien n’est moins sûr. Mais, c’est une piste envisageable.

Continuez la lecture du Test
6 Photo et vidéo
Sommaire
  1. Introduction
  2. Dans les grandes lignes
  3. Design, finition et ergonomie
  4. Connectivité
  5. Performances
  6. Photo et vidéo
  7. Interface ZenUI
  8. Autonomie
  9. Conclusion et galerie photos