Test

[Test] Crash Bandicoot N’Sane Trilogy : retour gagnant sur PS4 ?

Coûte que (bandi) coûte

Notre avis
Nostalgie / 10
Jeux-Video

Par Mathieu le

Jouer à Crash Bandicoot, c’est aussi s’ouvrir à un univers attachant, similaire aux aventures, par exemple, de celles de Jak & Daxter. Il faut dire que c’est le studio Naughty Dog qui était derrière les aventures du marsupial il y a 20 ans, bien avant The Last of Us ou la série Uncharted. Si l’histoire qui nous est contée est plaisante mais assez classique, on retiendra surtout les divers personnages présentés qui ont bénéficié d’un véritable travail de recréation. Cortex, Crash, Uka-Uka, Dr Nefarious ou Coco ont habilement été modélisés pour proposer aux joueurs une sorte de long film d’animation comme on peut en voir généralement au cinéma désormais.

Cortex va vous mener la vie dure

Les cinématiques sont en ce sens de grande qualité et ont été superbement interprétés et retravaillés pour nous offrir un jeu dans l’ère du temps. Quant aux doublages français, les plus pointilleux diront qu’il ne s’agit pas des voix d’époque mais avouons tout de même que le travail réalisé est juste et efficace, une denrée rare de nos jours.

On en a pour son argent ?

Enfin, comment ne pas évoquer la durée de vie de cette trilogie. Comme à l’époque, la difficulté devient progressivement dantesque et il nous arrive à de nombreuses reprises de perdre nos nerfs face aux défis qui se dressent contre nous. Plus de soixante-dix niveaux vous attendent, sans compter les combats de boss, et certains sont particulièrement relevés. Réussir à réunir tous les cristaux et à terminer les trois histoires de façon classique devrait vous prendre au moins 20 heures de jeu. Si vous voulez finir à 100% les trois opus (casser toutes les caisses, battre les meilleurs temps) et réunir les autres joyaux, vous pouvez aisément doubler cette estimation.

Le cristal, ressource tant recherchée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *