Test

Test des Samsung Galaxy S8 et Galaxy S8+ : Toujours plus près des étoiles

Performances et Autonomie

Notre avis
9 / 10
Android

Par Anh Phan le

Un smartphone surpuissant

Côté des performances, les résultats aux différents benchmarks sont de haute volée. La version française du Galaxy S8/S8+ n’embarque pas un SoC Qualcomm Snapdragon 835 (malgré le récent partenariat avec Qualcomm), mais un SoC Exynos de Samsung, l’Exynos 8895. Dans l’ensemble, les benchmarks sont bien évidemment excellents. J’ai bien évidemment essayé toutes les applications gourmandes comme Riptide GP Renegade, Hearthstone, Super Mario Run, Asphalt 8 ou encore Implosion, je n’ai pas noté de ralentissement. Voici un tableau comparatif de benchmarks avec différents smartphones haut de gamme du moment.

 Samsung Galaxy S8Honor 8 ProLG G6One Plus 3T
SoCExynos 8895Kirin 960Snapdragon 821Snapdragon 821
Antutu171 639139 761 146 239150 116
PC Mark5 27360955 1215 570
3D Mark Ice Storm Unlimited 32 05527 65929 62030 369
GFX Bench Manhattan (On screen/Off screen, en FPS)60 / 12031 / 3929 / 4249 / 48
GFX Bench T-Rex (On screen/Off screen, en FPS)54 / 6458 / 8555 / 9659 / 92

On retrouve le mode Game Launcher autour des jeux vidéo qui permet de baisser la puissance de votre Galaxy pour économiser de la batterie, je vous avouerai que je n’en ai quasiment pas fait appel. J’ai essayé Implosion avec une résolution moindre et une limite au niveau des FPS, c’était au final assez désagréable une fois qu’on s’est habitué au meilleur du jeu. Pour être honnête, ça peut servir pour des jeux comme Candy Crush ou autres qui ne consomment pas trop, mais pour les vrais jeux, vous allez sans doute vous en passer.

Plus que des chiffres, je n’ai eu aucun souci au niveau de l’expérience utilisateur alors qu’on est en présence d’un écran Quad HD+. Petite remarque tout de même, par défaut et pour des raisons d’optimisation, le Samsung Galaxy S8/S8+ affiche du Full HD+ et non du Quad HD+ par défaut. Bien évidemment, vous pourrez passer sur la définition la plus haute, mais au détriment de quelques sacrifices au niveau des performances (même si vous ne verrez rien dans un usage quotidien) et de la batterie. Côté chaleur, cela reste assez bien contenu dans l’absolu et le téléphone ne chauffe pratiquement jamais dans les jeux, même pendant de longues sessions de jeux.

Une très bonne autonomie

Les Samsung Galaxy S8 et Galaxy S8+ vous proposent respectivement une batterie de 3000mAh et 3500mAh, la recharge rapide ainsi que la recharge sans-fil compatible Qi et PMA (PowerMat). Comme vous vous en doutez, la recharge filaire ira beaucoup plus vite que la recharge sans-fil. On retrouve ainsi des performances de recharge similaire à ce qu’on avait eu avec le Galaxy Note 7. Avec le chargeur livré, on passe de 0% à 100% en moins de 100 minutes en filaire ! En sans-fil, il faudra compter deux petites heures et comme c’est devenu une habitude, Samsung promet 4h d’utilisation avec seulement 10 minutes de charge.

Pour l’autonomie, tout dépend bien évidemment de vos usages. Dans mon cas, et je me considère comme un Power-User, j’ai tenu sans problème une journée et je suis sûr qu’on peut tirer très facilement sur les deux jours d’autonomie. On se retrouve ainsi avec une très bonne autonomie par rapport au Galaxy S7, essentiellement grâce à Android 7.0. On notera la possibilité de personnaliser les modes d’économie d’énergie en limitant les données en arrière-plan, la définition d’affichage ou encore les performances. Pratique. À noter que pour les tests d’autonomie, l’option « Always On » de l’écran était activé.

Avant de continuer, j’aimerai faire un petit rappel au sujet des benchmarks d’autonomie. Le Galaxy S8/S8+ pourra donner des résultats super positifs et c’est normal. Mais le gros problème de ces benchmarks que d’autres ont tendance à trop utiliser, c’est qu’ils ne sont pas le reflet d’un véritable usage au quotidien. Comme on a pu le voir avec nos tests, l’autonomie varie entre la semaine et le WE. Du coup, on a pu constater que durant le weekend, avec un usage utilisant plus le WiFi et la vidéo, le Galaxy S8/S8+ affichait une excellente autonomie, bien meilleure qu’en semaine avec un usage autour des mails, du web, des réseaux sociaux et autres. Et comme pour les précédents Galaxy, l’utilisation de vidéos ne consommait pas tant que cela par rapport aux smartphones concurrents.

Voici l’état de la batterie du Galaxy S7 Edge après une journée d’utilisation intensive type :

Maintenant, des journées plus classiques :

Pour revenir aux benchmarks, Il faudra noter qu’avec la résolution Quad HD+ forcée dans les paramètres et non le Full HD+ par défaut, il n’y aura que très peu de différences dans les résultats entre le Full HD+ et le Quad HD+ puisque les logiciels de benchmarks forcent la résolution. Idem pour l’autonomie, je n’ai pas noté de grosses différences entre les deux modes d’affichages. Aussi, je vous conseillerai de rester en Full HD+. Voici dans tous les cas l’autonomie après une grosse journée en Quad HD+ forcé :

Continuez la lecture du Test
6 Photo et Vidéo
Sommaire
  1. Caractéristiques
  2. Design
  3. Affichage et Audio
  4. Utilisation et interface
  5. Performances et Autonomie
  6. Photo et Vidéo
  7. Galerie et Conclusion