Test

Test du BlackBerry KEYOne : tout ce que l’on peut attendre d’un smartphone BlackBerry

Interface et performance

Notre avis
8 / 10
Android

Par Gaël Weiss le

Le smartphone de la productivité

Il y a beaucoup à dire sur l’aspect logiciel de ce KEYOne. C’est d’ailleurs indéniablement le point le plus intéressant sur ce téléphone. Ce qu’il faut retenir dans les grandes lignes, c’est qu’il tourne sur la toute dernière version d’Android (Nougat en version 7.1.1) avec (pratiquement) les derniers correctifs de sécurité (avril 2017).

La sécurité justement est, avec la productivité, au cœur de l’interface de ce KEYOne. Outre le capteur d’empreintes digitales ou les différentes applications de messageries sécurisées, on retrouve DTEK, qui se charge d’afficher le niveau de sécurisation du téléphone. DTEK se charge en effet de noter le niveau de sécurité du téléphone, suivant que l’on a activé ou non le mode développeur, que l’on dispose de la dernière version d’Android ou encore de l’activation du chiffrement des données.

Les options regorgent également de raccourcis pratiques et de fonctionnalités bienvenues. Citons en vrac la possibilité de faire une double tape sur l’écran pour réveiller le téléphone, de modifier la façon dont le mode multitâche s’affiche, d’attribuer des raccourcis aux touches du clavier ou d’afficher (ou non) un onglet productivité que l’on déploie sur le côté droit de l’écran et qui permet d’accéder à des contacts ou des applications plus facilement.

Enfin, BlackBerry a intégré son application HUB, son application star qui permet de centraliser et gérer efficacement ses emails, ses comptes de réseaux sociaux et ses différents moyens de communiquer. Une application vraiment pratique et particulièrement bien pensée pour les activités de productivité.

Des performances plus que suffisantes pour des tâches de productivité

Le BlackBerry KEYOne est équipé d’un processeur de nouvelle génération de milieu de gamme, le Snapdragon 625. ll s’agit d’un SoC à huit cœurs gravés en 14 nm, à la consommation énergétique contenue, donc. Il est épaulé par 3 Go de RAM et un GPU Adreno 506. C’est une configuration de milieu de gamme typique de 2017. Voici ce qu’elle vaut dans les benchmarks et par rapport à ses principaux concurrents.

 Performances BlackBerry KEYOneSamsung Galaxy A5 (2017)Xperia XSamsung Galaxy S7
SoCSnapdragon 625Exynos 7580Snapdragon 650Exynos 8890
Antutu60 19060 31580 558129 008
PC Mark4 777470248334 859
3D Mark Ice Storm Unlimited 13 66013 4361844226 807
GFX Bench Manhattan (On screen/Off screen, en FPS)11 / 9,814 / 1217 / 1640 / 39
GFX Bench T-Rex (On screen/Off screen, en FPS)24 / 2334 / 2834 / 3258 / 83

Ce tableau ne laisse planer aucun doute, le KEYOne est un bon smartphone de milieu de gamme aux performances équivalentes au Samsung Galaxy A5 2017. C’est bien et plus que suffisant pour des applications de productivités, mais pas vraiment pour du jeu ou du montage vidéo. Mais, sérieusement, si vous êtes intéressés par un smartphone BlackBerry, est-ce que vous allez vraiment passer votre temps à jouer à HearthStone dessus ?

Continuez la lecture du Test
4 Autonomie, photo et conclusion
Sommaire
  1. Fiche technique
  2. Design et écran
  3. Interface et performance
  4. Autonomie, photo et conclusion