Test

Test : Honor 6X, le milieu de gamme qu’il vous faut ?

Design et écran

Notre avis
8 / 10
Android

Par Pierre le

Il y a beaucoup d’éléments de design issus du Honor 5X dans ce 6X. Nous retrouvons ainsi les grandes lignes du précédent appareil d’entrée de gamme de Honor. Des lignes un peu grossières, certes, qui cachent tout de même un smartphone aux belles finitions.

_DSC7799

Un smartphone agréable en main

Le 6X est doté d’une coque en aluminium brossé qui donne un côté haut de gamme à l’appareil. Un aluminium agréable au toucher qui présente tout de même des inconvénients. Nous avons testé le smartphone par une période de grand froid et il est certain que le contact glacé du matériel était un peu désagréable. Concernant les lignes un peu grossières, elles sont notamment dues à l’épaisseur du téléphone (plus de 8 mm) qui nous donne des tranches arrondies un peu disgracieuses. Mais dans l’ensemble, le Honor 8 se montre plutôt agréable à l’oeil, avec des lignes qui rappellent celles de l’Honor 7 avec ces deux bandes en haut et en bas. De même, le double appareil photo est bien intégré, malgré un capteur qui dépasse de quelques mm, et se love juste au-dessus du capteur d’empreintes, toujours rond.

_DSC7818

Pour la façade, Honor n’a cependant pas été soigneux avec des bandes en plastique blanches qui jurent sur notre modèle doré. De même, le ratio écran/façade se monte assez peu élevé avec 71% de l’avant recouvert de l’écran. Si les bords se montrent fins, ils n’exploitent cependant pas l’atout 2,5 D de l’écran. Notons également qu’un film protecteur recouvrait le smartphone à la sortie de la boîte, sans doute pour le protéger à cause d’une (probable) absence du Gorilla Glass. Néanmoins, le film s’est arraché dès que nous l’avons mis dans une poche. Un film pas très efficace, donc.

Le smartphone se montre plaisant à utiliser une fois en main. On pourrait qualifier son poids de lourd (160 grammes), mais il est bien réparti, grâce notamment aux bords arrondis que l’on trouvait si disgracieux quelques lignes plus haut.

_DSC7781

Un smartphone qui mise plus sur son confort que sur son aspect visuel, donc, et nous ne pouvons donc lui en tenir rigueur. Il n’est pas laid pour autant et remplit son contrat en offrant un design correct qui ne fait pas d’étincelles. Le genre d’appareil que l’on a pas honte de sortir en public, en somme.

Un écran correct

Honor a fait le choix d’une dalle IPS LCD pour son 6X. Un choix compréhensible, la dalle représentant un parfait compromis en termes de rapport qualité/prix. Et l’écran se montre très correct, avec des couleurs vives malgré des blancs et des noirs un peu fades. L’ami Gaël se plaignait lors de sa première prise en main d’un écran tirant sur le bleu. Un défaut que nous n’avons pas remarqué dans l’exemplaire test que nous a fourni Honor.

De même, les angles de visions irréprochables, tout comme la luminosité (la gestion de ce paramètre était un peu erratique sur l’Honor 7). Seul point noir, littéralement, le cadre noir, peu esthétique, entourant l’écran, jure avec la façade blanche du téléphone.

_DSC7790

Mais encore une fois, si l’on met de côté ce détail gênant, Honor fait du très bon travail en nous offrant un smartphone agréable à l’utilisation.

Un smartphone réactif

Agréable en main, mais également à l’utilisation. Doté d’un Kirin 655, processeur milieu de gamme de Huawei, qui remplit son contrat, le smartphone n’ayant aucun souci à tourner. Pendant la durée de notre test (une semaine), nous n’avons subi aucun bug, aucun ralentissement.

La partie logicielle ronronne (nous y reviendrons) et ne montre aucun défaut à l’utilisation. Certes, il faudra faire des concessions sur les graphismes lorsque vous lancerez de gros jeux, mais dans l’ensemble, cet Honor 6X est une réussite technique.

_DSC7805

Le Honor 6X est tout simplement le smartphone le plus efficace dans sa gamme de prix.