Test

Test Huawei P Smart (2019) : un milieu de gamme à 249 euros équilibré mais sans surprise

Photos et Autonomie

Notre avis
7 / 10
Smartphone

Par Camille Suard le

Dans la lignée de ses prédécesseurs, le P Smart édition 2019 propose des clichés corrects pour sa gamme de prix. Il est équipé d’un double module photo dorsal composé d’un premier capteur de 13 Mégapixels (f/1,8) secondé d’un deuxième capteur de 2 Mégapixels pour simuler un effet de profondeur en arrière-plan. En hautes lumières et en extérieur, les photos réussissent à reproduire des couleurs assez vives, mais naturelles. Mais elles manquent à la fois de détails et de netteté quand on regarde d’un peu plus près les clichés. On constate aussi que l’image tend à brûler à cause de la gamme dynamique pas toujours très bien gérée. Conseil : n’actionnez pas la fonction intelligence artificielle, car comme à son habitude, Huawei exagère le rendu des couleurs. Le mode portrait apporte moyennement de satisfaction même en bénéficiant d’un environnement naturellement lumineux : les contours du sujet photographié se trouvent mal délimités.

En intérieur et avec une lumière artificielle, la qualité n’est pas à déplorer, mais on remarque une perte de détails et un voile teinté retirant parfois l’aspect naturel des clichés. Quand la lumière vient à réellement manquer, les photos deviennent difficilement lisibles. Dehors, avec les lumières de la ville, les images souffrent de surexposition et sous-exposition, et la netteté en prend un coup. Le mode nocturne redonne un peu plus de lumière et de détails, mais attention au revers de la médaille : la forte présence de bruit donne un effet granuleux aux clichés et le temps d’exposition est long d’environ 5 secondes. Résultat, s’il y a du mouvement, vous aurez le droit à de drôles de surprises…

La caméra avant et ses 8 Mégapixels permet de capturer des autoportraits convenables avec assez de détails pour être partagés sur les réseaux sociaux. Le mode bokeh peut là aussi être activé, mais attention aux mèches rebelles qui risquent de se fondre dans le flou simulé à l’arrière-plan. Les couleurs sont un peu ternes et même en retirant l’effet beauté la peau a tendance à être trop lissée.

Globalement, l’expérience photo reste convenable et sans surprise. On pourrait même dire qu’il s’en sort bien, si Huawei n’avait pas commercialisé il y a peu et au même prix le Honor 8X qui avec son double module photo (capteurs de 20 + 2 Mégapixels) propose des clichés d’une qualité sensiblement meilleure.

Le P Smart (2019) intègre une batterie de 3400 mAh. Avec une utilisation assez poussée, il peut tenir un peu plus de 24 heures. Après, si vous être un gros consommateur de multimédia sur mobile comme les jeux ou le streaming vidéo, vous allez devoir le recharger un peu avant la fin de la journée. Avec le chargeur officiel de 10 watts et sa petite charge rapide, il faut quand même patienter 2 heures et quart environ pour retrouver 100 % des capacités de la batterie. Ça n’a rien de très choquant pour le marché, mais on commence à voir arriver des smartphones commercialisés au même prix environ bénéficiant d’une charge plus rapide et d’un port USB Type-C.

Continuez la lecture du Test
5 Où l'acheter, Galerie Photo et conclusion
Sommaire
  1. Présentation
  2. Design et écran
  3. Performances et Logiciel
  4. Photos et Autonomie
  5. Où l'acheter, Galerie Photo et conclusion