Test

[Test] iPhone 11 : le nouveau standard chez Apple

Design et Écran

Notre avis
8 / 10
Apple

Par Remi Lou le

Toujours le même écran LCD

On prend les mêmes et on recommence. Comparé à son prédécesseur, l’iPhone 11 se distingue peu. La face avant reste absolument identique à l’iPhone XR, avec toujours la même dalle LCD de 6,1 pouces, les mêmes bordures plus prononcées que sur les modèles Pro, et la même encoche qui renferme Face ID. Ne cherchez pas, il s’agit exactement du même écran que l’an dernier, mais après tout, c’est une excellente dalle, bien calibrée, lumineuse (625 nits) et extrêmement juste au niveau des couleurs (P3). On regrettera simplement qu’Apple ne soit toujours pas passé à l’OLED sur ce modèle, d’autant plus qu’avec iOS 13 – livré par défaut avec les nouveaux iPhone – Apple a inauguré un mode sombre du plus bel effet sur ce type d’écran au contraste infini. Mais après tout, on s’en contentera, d’autant que mis à part son écran, l’iPhone 11 Pro n’offre pas beaucoup plus pour une coquette somme supplémentaire. Oui, c’est bien une dalle LCD d’une définition de 1 792 x 828 pixels à 326 ppp, soit même pas de la Full HD. Pour autant, cela ne se ressent absolument pas au quotidien, d’autant plus sur une dalle de cette taille. Au contraire, cette résolution « modérée » profite à l’autonomie du smartphone, qui progresse encore cette année.

Design 

À l’arrière, en revanche, on a droit à un peu de changement côté design, avec notamment la disparition de la mention « iPhone » en bas du smartphone, qui était présente depuis le tout premier modèle de 2007. On notera également que la Pomme a perdu de la hauteur, et se retrouve désormais centrée. Un choix plutôt bienvenu, alors que le dos aurait pu sembler trop chargé si Apple avait laissé son logo à côté de cet imposant bloc photo. Ce bloc, c’est justement l’un des changements majeurs de cette génération d’iPhone. Les deux objectifs se retrouvent un peu surélevés, contenus à l’intérieur d’une plaque de verre mate, alors que le reste du smartphone est fait de verre brillant (sur l’iPhone 11 Pro, c’est l’inverse). Ce sera avant tout une question de goût, même si, on vous prévient, les capteurs photo de ce nouvel iPhone ne sont pas vraiment discrets, mais c’est pour la bonne cause. Côté audio, toujours pas de prise jack, et pas non plus d’adaptateur lightning vers jack 3,5 mm dans la boîte. L’avenir est au sans-fil et Apple ne manquera pas de vous vendre ses AirPods en supplément. Les haut-parleurs de l’appareil profitent malgré tout du Dolby Atmos. 

Côté coloris, on a droit à six couleurs, avec le classique tandem noir et blanc, mais aussi rouge (notre modèle de test), jaune, mauve et vert. On retrouve toujours ces tranches en aluminium teintées de la couleur du smartphone, avec un souci du détail qui nous rappelle qu’on est chez Apple (les bandes réseaux prennent elles aussi la couleur du smartphone, tout comme les bords chromés des objectifs photo). Le smartphone sait également se faire léger, malgré ses dimensions, avec 194 grammes sur la balance. Cette taille devrait plaire au plus grand nombre, en nous faisant profiter d’une surface d’affichage généreuse sans pour autant que le smartphone ne soit trop encombrant. Pour finir, le smartphone est également IP68, et peut être immergé à 2 mètres de profondeur pendant 30 minutes.