Test

[Test] Kirby : Planet Robobot – Oh, qu’il est beau, qu’il est beau le Robobot [3DS]

Domo Arigato Mr. Roboboto

Notre avis
8 / 10

Par Corentin le

Les robots ne sont pas là uniquement pour décorer et Kirby a évidemment droit au sien. Il s’agit même de la fonctionnalité principale du titre. Par moment, il sera possible d’entrer dans une sorte d’exosquelette qui permettra au protagoniste de mettre d’énormes patates à ses adversaires. Le poids de la machine causera aussi des dégâts de chute relativement importants. Que vous attaquiez de front ou en sautant, il est assez jouissif de bastonner tout le monde et ces phases en mecha donnent un ressenti assez jouissif. Le revers de la médaille, c’est que contrairement à Kirby, l’exosquelette n’est pas capable de voler indéfiniment. Il possède cependant un double saut et peut se maintenir dans les airs pendant quelques secondes grâce à un jet-pack. Attendez-vous quand même à tomber dans quelques trous, chose qui arrive extrêmement rarement dans les jeux Kirby.

Kirby Planet Robobot 5

En revanche, la force de frappe apportée par le robot ne servira pas qu’à faire plus de dégâts à son environnement proche. Certains gros blocs ne pourront être déplacés que grâce à la puissance mécanique de son armure, ce qui permettra d’atteindre des zones normalement inaccessibles. Cependant, il ne s’agira pas de la seule tâche qui incombera à Mecha-Kirby. Il devra aussi pousser des camions, visser et dévisser d’énormes structures, serrer et desserrer d’immenses écrous, activer de gigantesques leviers pour manipuler des grues ou des mécanismes, entre autres choses tout aussi manuelles. Il est très intéressant de constater qu’Hal Laboratory a préféré faire dans la subtilité avec le robot. Le premier réflexe qu’auraient eu beaucoup de studios aurait très certainement été d’en faire un power-up uniquement axé sur l’action.

Et les surprises qu’offre cette armure ne s’arrêtent pas là, car il existe une version « mécha » pour la plupart des transformations disponibles. En absorbant les ennemis qui donnent habituellement le pouvoir « trancheur », Mecha-Kirby obtiendra deux énormes scies circulaires qu’il pourra utiliser pour couper de grosses chaînes. Le pouvoir « roue » qui change habituellement Kirby en pneu fonçant à toute allure transformera le robot en voiture fonçant à tombeau ouvert, mais qui peut aussi passer d’un plan à l’autre d’une simple pression de stick. Notons également le pouvoir « jet » (octroyant habituellement un jet-pack supersonique à Kirby) qui transforme le robot en avion de combat à l’occasion de phases de shoot’em up ponctuelles et qui apportent un peu de variété.

Kirby Planet Robobot 6

Notre avis

Ce Kirby est une redite. C’est même un gros recyclage. Mais contrairement à d’autres titres que Nintendo a pu sortir récemment, l’exercice a été fait dans l’idée d’offrir une expérience comparable, mais différente. L’ajout du robot fonctionne bien et il s’agit d’une alternative bien plus intéressante que la transformation en Kirby Méganova de Triple Deluxe qui consistait surtout à tout aspirer sans trop réfléchir. Ici, même en robot, même surpuissant, les muscles sont parfois obligés de laisser la place aux neurones pour résoudre des puzzles intelligents. Avec un peu de fraîcheur en moins, mais un peu de subtilité en plus, ce Kirby : Planet Robobot se hisse aisément au niveau de Triple Deluxe qui était déjà un épatant petit jeu de plateforme.

8 / 10