Test

[Test] Motorola One Vision : un milieu de gamme bien équilibré

Performance, Interface et Autonomie

Smartphone

Par Anne Cagan le

Navigation internet, passage d’une appli à l’autre… l’expérience sur le Motorola One Vision est fluide. L’appareil ne rivalisera évidemment pas avec des appareils haut de gamme notamment sur les jeux les plus gourmands mais il offre globalement de bonnes performances au quotidien. Il a cependant un peu tendance à chauffer dès que l’utilisation est soutenue. Pour mémoire, le Motorola One Vision est équipé d’un processeur Exynos 9609 avec un GPU Mali G72 MP3. Il dispose de 4 Go de RAM et d’un espace de stockage de 128 Go (avec possibilité d’utiliser une carte microSD d’une capacité allant jusqu’à 512 Go). Il tourne sous Android 9.0 Pie.

Pas de surprises concernant l’interface. Le Motorola One Vision est labellisé Android One et présente une expérience Android très pure. Motorola a tout de même inclus ses raccourcis maison bien vus. On peut par exemple activer la capture d’écran à trois doigts, allumer la lampe en effectuant deux fois un geste tranchant de la main ou lancer l’appareil photo en effectuant deux rotations rapides du poignet. Rappelons que grâce au label Android One, le Motorola One Vision bénéficie de deux ans de mises à niveau logicielles et de trois ans de mises à jour de sécurité mensuelles garanties.

Equipé d’une batterie de 3500 mah et d’un chargeur TurboPower 15w, le Motorola One Vision présente une autonomie satisfaisante. Au quotidien, la recharge rapide fait gagner environ 30% en 20 minutes.