Test

Test : OnePlus 3

Android

Par Anh Phan le

Après un OnePlus 2 dont le qualificatif était “Flagship Killer”, la firme chinoise revient avec la même formule pour son nouveau smartphone. Le nouveau OnePlus 3 a été annoncé un peu plus tôt cette année afin de mieux concurrencer les smartphones haut de gamme et ne pas les laisser prendre trop d’avance comme cela avait été le cas ces deux dernières années depuis l’arrivée de OnePlus sur le marché.

Comme l’année dernière, le OnePlus 3 nous promet un smartphone haut de gamme sans aucun compromis. Et après une dizaine de jours avec, on peut déjà vous dire que OnePlus tient le bon bout et ce, malgré la concurrence très sérieuse en face. Maintenant, il reste à convaincre le grand public et très honnêtement, avec un tel prix plancher, il va être difficile de lui résister, surtout qu’il n’y a plus de système d’invitation cette année.

oneplus-3-live-01

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel sur les caractéristiques, le OnePlus 3 vous propose :

– Android 6.0.1 Marshmallow
– Surcouche OxygenOS
– Ecran 2,5D Corning Gorilla Glass 4
– Dalle Optic AMOLED de 5,5″
– Résolution Full HD de 1080×1920 (401ppp)
– Boîtier unibody en aluminium anodisé
– Processeur Qualcomm Snapdragon 820
– GPU Adreno 530
– 64Go de mémoire interne
– 6Go de RAM
– Appareil Photo avec un capteur rétro-éclairé Sony IMX298 de 16 Mégapixels
– Flash LED et Autofocus à Détection de Phase
– Objectif grand-angle avec une ouverture à F/2,0
– Stabilisation optique (OIS) et stabilisation électronique (EIS)
– Technologie Dynamic De-Noise, HD Mode, Auto HDR
– Enregistrement de vidéos en Full HD 1080p, HDR et Ultra HD 2160p
– Caméra visio avec un capteur rétro-éclairé Sony IMX179 de 8 Mégapixels
– Objectif visio grand-angle avec une ouverture de F/2,0
– Technologie Smile Capture
– 3G/3G+, H+, 4G LTE, 4G+ LTE Cat.6
– 2 ports nano-SIM
– WiFi a/b/g/n/ac (2.4GHz et 5GHz)
– Bluetooth 4.2 LE, A-GPS+GLONASS, DNLA, Miracast (WiFi Direct)
– NFC
– Port USB 3.1 Type-C
– Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
– Capteur de proximité et de luminosité
– Capteur biométrique et Podomètre
– Batterie de 3000 mAh
– Rechargement Dash Charge
– Taille de 152,7×74,7×7,35mm
– Poids de 158g

Avant de continuer, nous tenons à vous rappeler que nous avons reçu pour test le package complet avec tous les accessoires disponibles comme les différents étuis, le chargeur-voiture DashCar pour une recharge rapide en voiture et enfin le LoopVR, un casque VR dédié.

Maintenant, concernant le packaging du smartphone, on retrouve une boîte blanche et rouge assez classique en soi. Sans surprise, on retrouve le câble plat USB Type-C vers USB Type-A, un chargeur USB et des petits livrets pour une première prise en main. Comme vous avez pu le voir, il n’y a pas de port Micro-SD, ça pourra s’avérer être une limitation pour certains, et ce, malgré la capacité de 64Go par défaut. Pour ma part, cela ne m’a pas gêné, mais il est vrai que c’est plus facile avec 64Go. Et si vraiment vous vous sentez à l’étroit, les clés USB 2-en-1 de Type-C sont de plus en plus faciles à trouver. On notera enfin l’arrivée du NFC, absent sur le OnePlus 2 mais dont l’absence ne m’avait pas spécialement gêné.

cof
cof

Pour son prix, comptez officiellement 399€ hors abonnement pour l’unique version de 64Go. Je vous rappelle qu’il est désormais disponible et il n’y a plus aucun système d’invitation, pour notre plus grand plaisir. Disponible à partir du 15 juin 2016.

[nextpage title= »Design »]
Parce que le OnePlus 3 se place dans la catégorie des smartphones haut de gamme, le constructeur chinois n’avait pas le droit de se tromper et force est de reconnaitre que OnePlus a tenu ses promesses. Lors de votre première prise en main, vous serez agréablement surpris par la finition du produit, et ce, malgré la multiplication des smartphones avec une finition métal/alu. Il y a clairement plusieurs niveaux de finition métal/alu et celui du OnePlus 3 est premium.

oneplus-3-live-10

Pour être honnête, la finition du OnePlus 3 m’a fait penser à celle des HTC One ou plus récemment du HTC 10, ce qui est un joli compliment, surtout quand on sait que le OnePlus 3 coûte quasiment la moitié du prix du HTC 10. Le design est plus élégant cette année et il fait jeu égal au niveau du poids avec ses concurrents, ce qui n’était pas le cas avec son prédécesseur. Au niveau de l’encombrement, on retrouve celui de ses concurrents sauf pour le Samsung Galaxy S7 Edge qui est légèrement moins large grâce à son écran incurvé. Pour revenir au OnePlus 3, on retrouve un écran 2,5D qui est dans le prolongement du design général. Le dos est légèrement arrondi et donc incurvé sur les côtés, les tranches sont légèrement arrondies, ce qui permet au OnePlus 3 d’avoir une très bonne prise en main sans jamais avoir l’impression que le smartphone vous glissera des mains.

oneplus-3-live-03

Du côté de la description physique, on retrouve en haut de l’écran le premier haut-parleur avec, à ses côtés, une LED de notification, la caméra visio avec un capteur de 8 Mégapixels ainsi que les capteurs de proximité et de luminosité. En bas de l’écran se trouvent le bouton physique d’accueil qui intègre le capteur biométrique et deux boutons sensitifs. Contrairement à Samsung, vous pourrez choisir de les utiliser ou non et de les configurer comme bon vous semble.

oneplus-3-live-04

Concernant le bouton d’accueil, je vous rappelle donc qu’il intègre le capteur biométrique et vous n’aurez qu’à poser votre doigt pour déverrouiller le smartphone. On notera que c’est un bouton sensitif et non physique comme les iPhone d’Apple ou les Galaxy de Samsung. La configuration a été rapide et fiable. L’utilisation au quotidien se passe sans aucun soucis et vous pourrez enregistrer jusqu’à 5 empreintes. Au dos, on retrouve l’APN en haut au centre avec, en dessous le flash LED. Le logo OnePlus se trouve au centre du dos. On pourra également reprocher le dépassement de l’appareil photo dans le dos, mais avec le dos arrondi, ça fait office de stabilisateur quand on le pose à plat sur une table. Cela ne m’a pas spécialement gêné, mais certains pourront ne pas être aussi indulgents.

oneplus-3-live-08

Sur la tranche gauche se trouvent les deux boutons de volumes et un bouton pour activer le mode silence ou non. Sur la tranche droite se trouve le bouton de mise sous tension et/ou de veille ainsi que la trappe pour le double port nano-SIM. Sur la tranche du bas, vous trouverez le port jack de 3,5mm, le port USB 3.1 Type-C, un second micro et le haut-parleur multimédia.

[nextpage title= »Affichage et Audio »]
Après deux premiers smartphones dont l’écran était une dalle IPS, le OnePlus 3 vous propose désormais une dalle Optic AMOLED qui n’est autre qu’une dalle OLED en soi comme on a pu le voir chez Samsung ou d’autres. Pour garder un contrôle sur les coûts, vous ne trouverez pas de définition Quad HD, mais seulement Full HD. Très honnêtement, le Full HD vous suffira amplement. Sans faire de pixel-peeping, je vous défie de voir, à l’oeil nu, la différence entre un écran Quad HD et Full HD de 5,5″.

oneplus-3-live-07

Comme vous commencez à le savoir, les écrans AMOLED vous proposent un contraste important et des noirs profonds. La technologie est telle de nos jours que les couleurs sont justes. Et c’est le là que le bât blesse parce que l’écran du OnePlus 3 propose des couleurs un peu fades pour un écran OLED. Comparé à un Sony Xperia X, ce dernier proposait des couleurs plus justes et plus contrastées. En plus de cela, j’ai trouvé l’écran du OnePlus 3 relativement faible en luminosité, ce qui s’est tout de suite senti en plein soleil et qui a forcément un impact sur les couleurs au global. On notera enfin une légère teinte bleue générale. Alors oui, on a la chance de pouvoir comparer tout cela et peut-être que vous ne le verrez pas, mais maintenant, vous le savez, l’écran n’est pas le point fort du OnePlus 3.

oneplus-3-live-02

Pour ce qui est du haut-parleur multimédia, vous avez pu le voir, il se situe sur la tranche du bas… À vrai dire, certains concurrents s’en sortent bien mieux. À haut volume, ça sature assez vite. Maintenant, pour les vidéos à consommation rapide comme celles qu’on trouve sur Youtube ou Facebook, le haut-parleur m’a souvent suffi. Maintenant, ça reste des haut-parleurs et ça ne remplacera jamais un bon casque, de bons écouteurs ou une enceinte externe.

oneplus-3-live-05

On notera que le OnePlus 3 n’intègre plus son application MaxxAudio, présent sur le OnePlus 2, tout simplement parce que personne ne l’utilisait vraiment au final. OnePlus propose à côté une application de musique dédiée, mais elle s’est avérée relativement succincte en fait. Elle ne propose même pas de navigation par dossier, snif snif. Pour la qualité d’écoute lors des conversations téléphoniques, je n’ai pas eu de problème particulier et j’ai eu droit à des conversations claires et une bonne réception en général.

[nextpage title= »Utilisation, Oxygen OS »]
Le OnePlus 3 tourne sous Android 6.0.1 Marshmallow avec une surcouche Oxygen OS qu’on avait découvert avec le OnePlus 2. Parce que l’expérience Android Stock est relativement importante chez les utilisateurs de OnePlus, Oxygen OS se révèle être une surcouche légère et vous permettra d’avoir une expérience utilisateur très proche d’Android Stock.

Il y a bien quelques fonctions supplémentaires, mais cela reste léger. On notera par exemple la possibilité, à l’installation, de choisir entre Swiftkey ou le clavier Google ou encore l’utilisation ou non des boutons sensitifs ainsi qu’inverser ou non les boutons de Retour et de Multi-Tâches. On retrouve “Shelf”, un tiroir latéral à gauche des écrans d’accueil qui vous permettra d’avoir des informations rapides comme la météo, vos dernières applications utilisées, vos contacts récents ou n’importe quel widgets. Vraiment pratique.

Alors qu’Oxygen OS se base sur les applications Google pour tout ce qui est Agenda, Contact, etc. Pour tout ce qui est multimédia, Oxygen OS propose ses propres applications comme Galerie ou Musique. Rien de transcendant cependant. Vous pourrez également ajouter quelques raccourcis via des gestes sur vos écrans d’accueil comme un geste vers le haut pour lancer une recherche rapide. Et enfin, si vous pouvez modifier la grille d’affichage pour le tiroir d’applications, vous n’aurez droit qu’à une grille de 4×4 sur les écrans d’accueil. À noter que vous pourrez tout de même modifier la taille des icônes sur les écrans d’accueil.

[nextpage title= »Performances et Autonomie »]
Après les HTC 10 et LG G5, le OnePlus 3 est un nouveau smartphone qui embarque un processeur Qualcomm Snapdragon 820. Pour rappel, c’est le dernier né des processeurs haut de gamme chez le fondeur de San Diego. Sans grande surprise, on retrouve des résultats aux différents benchmarks de haute volée. Dans l’ensemble, les benchs sont bien évidemment excellents. J’ai bien évidemment essayé toutes les applications gourmandes comme Real Racing 3, Asphalt 8 ou autres Implosion, je n’ai pas noté de ralentissement ou autres bizarreries. Concernant la RAM, le OnePlus 3 vous propose 6Go alors que la tendance est plutôt à 3Go voire 4Go pour les smartphones haut de gamme. Si on peut éventuellement sentir une différence avec 3Go RAM, impossible de voir vraiment un intérêt contre un smartphone avec « seulement » 4Go de RAM.

Je vous laisse voir les résultats dans les différents benchmarks. Mais plus que des chiffres, je n’ai eu aucun souci au niveau de l’expérience utilisateur. Côté chaleur, comme avec les HTC 10 et LG G5, le tout était reste bien contenu dans l’absolu. De même, je ne sais pas si vous vous souvenez, mais lors du test du HTC 10, j’avais noté un souci de surchauffe excessive avec les batteries externes que je n’avais pas retrouvé avec le LG G5 et que je ne retrouve pas avec le OnePlus 3 également. Pour rappel, il y avait un débat entre Qualcomm et Google qui assure que l’USB Type-C n’était pas compatible avec la technologie Quick Charge 3.0. Pour Google, la variation à la volée liée à la technologie du fondeur américain reste risquée.

Le OnePlus 3 vous propose ainsi une batterie de 3000mAh et bien évidemment la recharge rapide Dash Charge. Pas de recharge sans-fil intégré, dommage. Dans mon utilisation, on aura droit facilement à une journée assurée d’utilisation, certains pourront tirer jusqu’à deux jours, mais il faudra faire quelques sacrifices au niveau de l’utilisation générale. En mode power-user, on a vraiment eu droit à notre journée d’autonomie sans jamais atteindre la limite basse qu’on avait eue avec le HTC 10 alors que ce dernier proposait la même batterie. On notera enfin un mode d’économie d’énergie qui peut toujours s’avérer utile et bien évidemment la recharge rapide comme c’est souvent le cas maintenant.

Voici l’état de la batterie du OnePlus 3 après une journée d’utilisation type. À noter que la barre blanche correspond à une mise à jour de dernière minute et qui a bien pris 10% d’autonomie :

[nextpage title= »Photo et Vidéo »]
Autant vous lire tout de suite, les Samsung Galaxy S6 et S7 restent la référence dans le monde des photophones. Si l’année dernière, OnePlus avait fait confiance à Omnivision, cette année, la firme chinoise a préféré Sony puisque le OnePlus 3 vous propose un capteur rétro-éclairé Sony IMX298 de 16 Mégapixels. À cela s’ajoute un objectif grand-angle avec une ouverture de F/2.0, une stabilisation optique et une stabilisation électronique. OnePlus a vu les choses en grand.

oneplus-3-live-13

Commençons par l’autofocus, si la marque chinoise se vante d’une détection de phase comme les réflex, dans la pratique, j’ai trouvé l’autofocus du OnePlus 3 moins rapide que l’autofocus des autres ténors comme le LG G5, HTC 10 ou encore Samsung Galaxy S7. Maintenant, c’est aussi parce que j’ai de quoi comparer et très honnêtement, la majorité des nouveaux utilisateurs le trouveront rapide. Je me souviens de quelques soucis de mise au point sur le OnePlus 2, ce n’est plus le cas cette année et je n’ai pas eu de flous de bougé sur toutes les photos que j’ai pu prendre avec le OnePlus 3.

oneplus-3-live-12

Quand les conditions de lumière sont bonnes, les photos proposées par le OnePlus 3 sont très bonnes et rivaliseront sans sourciller contre les concurrents. J’ai cependant noté des couleurs parfois un peu pâles et un peu moins de détails. Dans des conditions de faible luminosité, le OnePlus 3 s’en sort clairement mieux que le OnePlus 2. Maintenant, j’ai trouvé que les résultats étaient assez similaires au LG G5, à savoir des photos très lisses. Alors oui, c’est flatteur au global, mais quand on zoome sur la photo, on se retrouve avec des petits pâtés pas toujours flatteurs et surtout, peu de détails.

Pour ce qui est de l’application, elle est assez simple et se base sur l’application de Google. Il y a très peu d’options au final et cela pourra décevoir les plus photographes d’entres vous. Du côté des selfies, on retrouve un capteur de 8 Mégapixels avec un objectif également grand-angle dont l’ouverture est de F/2.0.

Voici quelques exemples de photos :

OnePlus 3 Photos de Test

Côté vidéo, le OnePlus 3 fonctionne de la même manière que ses concurrents avec la mouvance 4K et propose bien entendu l’enregistrement de vidéo en Ultra HD 2160p soit une résolution de 3840×2160. Il faudra juste faire attention à la taille du média parce que l’Ultra HD, c’est quatre fois la Full HD. Côté résultat, c’est propre et détaillé. La stabilisation optique fonctionne plutôt bien au final !

[nextpage title= »Galerie et Conclusion »]