Test

Test du OnePlus 5 : abordable, puissant et désormais photophone

Design

Notre avis
9 / 10
Android

Par Anh Phan le

Quand vous prenez le OnePlus 5 pour la première fois, ce qui surprend le plus, ce n’est pas sa finition, toujours excellente, mais la finesse de l’appareil. Avec un écran de taille similaire à un Sony Xperia XZ Premium, un Apple iPhone 7 Plus ou encore un HTC U11, on est surpris par la finesse de l’appareil. Cette finesse donne la sensation d’avoir un smartphone plus facile à prendre en main. C’est d’autant plus accentué par son poids de seulement 153 grammes. Il dispose d’un écran de 5,5 pouces, ce qui n’est jamais idéal pour une utilisation à une main.

Comme ses prédécesseurs, le OnePlus 5 se place dans la catégorie des smartphones haut de gamme. Et la finition est au rendez-vous. Parce que c’est la mode, on retrouve un boitier en aluminium anodisé assez proche de ce qu’on connait chez Apple ou plus récemment chez Honor avec le Honor 8 Pro. C’est donc du tout bon.

Le design est toujours classique et élégant. Certains lui reprocheront peut-être la prise de risque minimum de OnePlus, d’autres apprécieront ce conservatisme. Très personnellement, je fais partie de cette seconde catégorie. Après, tout, ce n’est qu’un smartphone, non ? Le dos est légèrement arrondi et incurvé sur les côtés, les tranches sont légèrement arrondies, ce qui permet au OnePlus 5 d’avoir une très bonne prise en main sans jamais avoir l’impression que le smartphone vous glissera des mains.

Même si on ne l’utilise pas parce que c’est intégré à Android, on apprécie toujours le bouton slider, sur la tranche gauche, pour activer de manière physique le mode silencieux. Très pratique dans la réalité mais pas forcément nécessaire, du moins, moins que sur un iPhone. On retrouve en façade un bouton d’accueil avec un capteur biométrique intégré et deux boutons de navigation de type sensitifs sous l’écran. Une nouveauté par rapport au OnePlus 3T. Malgré sa finesse, OnePlus a pensé à intégrer un port jack de 3,5mm. Appréciable.