Test

Test du OnePlus 5 : abordable, puissant et désormais photophone

Affichage et Audio

Notre avis
9 / 10
Android

Par Anh Phan le

Comme pour le OnePlus 3, le OnePlus 5 propose une dalle AMOLED. En soi, c’est la même dalle que sur les OnePlus 3 et OnePlus 3T. On notera que la marque chinoise ne parle plus de dalle « Optic AMOLED » mais juste de dalle « AMOLED ». Pour des raisons de coûts, le OnePlus 5 ne vous propose qu’une définition Full HD. Pas de Quad HD comme ses concurrents plus onéreux. Dans les faits, le Full HD suffit amplement au quotidien. Sans faire de pixel-peeping, je vous défie de voir, à l’oeil nu, la différence entre un écran Quad HD et Full HD sur une dalle de 5,5 pouces. Lors de mes tests, j’ai alterné entre des smartphones avec un écran 4K, Quad HD ou Full HD et je n’ai pas noté de différences à l’oeil nu. Bien évidemment, ça se verra plus clairement si vous utilisez votre smartphone dans un casque de réalité virtuelle mais si ce n’est pas encore dans vos usages, le Full HD sera amplement suffisant.

Comme vous commencez à le savoir, les écrans AMOLED disposent d’un contraste important et de noirs profonds. Les couleurs sont justes et je n’ai pas noté de problèmes particuliers et ce, même en plein soleil. On pourra toujours reprocher des couleurs peut-être trop saturées mais cela reste flatteur. La luminosité n’est plus le problème qu’on avait rencontré lors du test du OnePlus 3, tout comme la légère teinte bleue générale. On est en présence d’un bel écran au final.

Pour ce qui est du haut-parleur multimédia, vous avez pu le voir, il se situe sur la tranche du bas… Je ne m’attendais pas à grand-chose à vrai dire, et j’ai été agréablement surpris par sa puissance. Alors oui, ça manque de basse et à haut volume, il a tendance à saturer avec un son trop criard. Mais l’un dans l’autre, c’est jouable. Concernant les vidéos sur YouTube ou Facebook, le haut-parleur m’a souvent suffit. Maintenant, ça reste des haut-parleurs et ça ne remplacera jamais un bon casque, de bons écouteurs ou une enceinte externe.

En parlant de casques et d’écouteurs, le OnePlus 5 embarque la technologie Dirac HD Sound qui permet d’améliorer le rendu sonore. Dans les faits, c’est effectivement un peu mieux mais pour moi, ce n’est pas non plus la grosse claque. On regrettera ainsi toujours un peu l’application MaxxAudio du OnePlus 2, bien plus complète. On notera enfin que OnePlus, via Oxygen OS, ne propose plus d’application audio dédiée, c’est dommage parce que j’ai toujours préféré gérer les fichiers locaux avec une application dédiée et non en passant par des applications comme Google Play Music ou Spotify. Pour la qualité d’écoute lors des conversations téléphoniques, je n’ai pas eu de problème particulier et j’ai eu droit à des conversations claires et une bonne réception en général.