Test

[Test] OnePlus 7 Pro : le smartphone premium avec le meilleur rapport qualité-prix

Design, Ecran et Audio

Notre avis
9 / 10
Android

Par Anh Phan le

Design, Ecran et Audio

La première chose qui surprend quand on découvre le smartphone, c’est bien évidemment son écran. Avec une diagonale de 6,67 pouces, il ne passe pas inaperçu. Cette sensation de grandeur est renforcée par le fait qu’il n’y a pas d’encoche ou de trous dans l’écran. Même pas l’équivalent d’une petite goutte d’eau en haut de l’écran.  Quand on regarde une vidéo 21:9, l’écran est tout simplement massif et c’est un plaisir d’avoir la totalité de l’écran pour le contenu vidéo. On s’était habitué aux encoches et autres trous mais maintenant, on en est certain : avoir un écran intégral, c’est vraiment mieux. Bien évidemment, ça reste subtil et on survivra bien avec un smartphone à encoche mais sans, ce n’est clairement pas pareil.

L’écran en lui-même provient d’un certain constructeur coréen, Samsung. Il est OLED, Quad HD+, certifié HDR10+ et que dire si ce n’est qu’on comprend la note A+ de DisplayMate. L’écran du OnePlus 7 Pro est tout simplement excellent en plus d’être massif et il mettra très bien en valeur votre contenu multimédia. En plus de cela, pour les photographes comme moi, il intègre les profils tels que le sRGB ou le DCI-P3 mais surtout, il vous permet de tuner au mieux les couleurs. Impressionnant. Sa définition Quad HD+ permet une très bonne finesse d’affichage, il pourra également passer en Full HD+ quand il n’est pas nécessaire d’avoir besoin de plus en définition. Si on devait reprocher quelque chose sur l’écran, cela sera au niveau de la luminosité qui est un peu plus faible que celle des Galaxy S10. Et enfin, est-ce que le taux de rafraîchissement de 90Hz change la donne ? Eh bien oui, l’affichage et les transitions sont plus fluides en général. C’est subtil mais c’est bien présent. Cela intéressera cependant surtout les plus technophiles d’entre vous. Je pense que le grand public ne verra pas forcément de différence. Pour illustrer, je n’ai pas eu de problèmes à repasser sur un écran “que” 60Hz.

La caméra frontale n’a bien évidemment pas disparue, elle est maintenant rétractable et se fond ainsi dans la tranche quand on ne s’en sert pas. N’étant pas très selfie, je dois avouer que cette caméra rétractable ne m’a jamais gêné et pour le peu de selfies que j’ai fait, elle s’est avérée rapide au déploiement. On y retrouve la petite fonction comme chez Oppo qui permet de ranger la caméra rétractable quand l’accéléromètre du smartphone détecte une chute. On a fait quelques tests et oui, ça fonctionne. Plus bas, sous l’écran, se trouve le capteur d’empreintes. Il est toujours optique mais c’est une nouvelle version avec une surface de capture plus grande. Le problème de l’allumage de l’écran (nécessaire pour fonctionner) demeure mais au quotidien, le capteur s’est avéré super rapide.

Avec un écran intégral qui occupe 88,6% de la face avant du smartphone, difficile de faire super original en terme de design. En revanche, on retrouve une finition digne d’un smartphone haut de gamme voire premium. Le dos est en verre avec un contour en aluminium. Sur notre modèle de test, c’était le coloris Nebula Blue et on a vraiment apprécié le dégradé de bleu non seulement dans le dos mais aussi sur le contour en aluminium. Ce n’est pas aussi « fancy » que les smartphones de Huawei ou Honor mais certains préféreront la sobriété. C’est notre cas. La finition est excellente avec un dos mat qui n’est pas sans rappeler le verre dépoli des feux Sony Xperia Z3. On retrouve sur la tranche droite le bouton pour activer de manière physique le mode silence, toujours pratique. En revanche, comme sur le OnePlus 6T, le dos est extrêmement glissant au quotidien et avec une taille un peu plus grande que le OnePlus 6T/7, la prise en main s’en trouve quelque peu affectée, surtout pour les mains les plus petites. On vous conseille grandement d’utiliser dans un premier temps la coque de protection fournie de base qui, à défaut d’être belle, sera utile dans un premier temps. OnePlus continue bien évidemment ses autres coques avec des textures aux rendus tous différents. On a une petite préférence pour la version Sand Stone qui est non seulement fine mais qui ajoute de l’adhérence.

Côté audio, le OnePlus 7 Pro propose des haut-parleurs stéréo et oui, c’est compatible Dolby Atmos. De plus, le 7 Pro propose dans ses réglages de quoi peaufiner le rendu sonore avec des profils mais aussi des égaliseurs, toujours bienvenus. En revanche, pas de prise jack, c’est vraiment fini de chez fini chez OnePlus. Toujours est-il que les haut-parleurs s’en sortent vraiment bien avec un son puissant mais qui aura tendance à saturer et à privilégier les aigus. Cela reste de simples haut-parleurs de smartphones et ils ne remplaceront pas un bon casque ou des écouteurs, mais ça dépanne très bien pour les vidéos à consommation rapide comme celles qu’on trouve sur Youtube ou Facebook.

Continuez la lecture du Test
3 Oxygen OS, Performances et Autonomie
Sommaire
  1. Accueil et Caractéristiques
  2. Design, Ecran et Audio
  3. Oxygen OS, Performances et Autonomie
  4. Photo et Video
  5. Galerie Photo et Conclusion