Test

Test : Oukitel K10000

Connectivité

Notre avis
7 / 10
Android

Par 4ugeek le

L’aspect connectivité est un élément à bien prendre en compte avant d’acheter un smartphone.

Le K10000 supporte le Wi-Fi b/g/n mais logiquement pas la mouture ac. La réception n’est pas excellente ; on doit parfois éteindre le Wi-Fi avant de le rallumer pour retrouver une bonne qualité, voire pour que ça marche tout simplement. Notons également l’absence de Wi-Fi Direct pour connecter le K10000 à un HDTV et afficher l’écran sur ce dernier.

On trouve aussi la géolocalisation via la constellation GPS (pas de support du GLONASS russe) ainsi qu’un Tuner FM (avec un casque filaire (non fourni) en guise d’antenne).

Le Bluetooth 4.0 est aussi de la partie et s’avère pratique pour connecter des wearables (montres connectées, fitness trackers…) ou encore des enceintes BT. Nous l’avons testé avec la smartwatch Moto 360 de seconde génération signée Motorola ainsi qu’avec une enceinte Bluetooth. La portée est très bonne et la transmission non interrompue en cas d’obstacles. On est dans les canons de qu’on obtient avec la plupart des smartphones dans ce domaine.

Oukitel_K10000_Fond-Ecran

Smartphone chinois oblige, on pouvait craindre un support bâtard (chez nous) de la 4G LTE (avec l’absence du support de certaines bandes). Ce n’est pas le cas ici puisqu’il supporte les bandes 800, 1800 2100 et 2600MHz.

Il s’agit de 4G LTE de catégorie 4, soit 150 Mb/s pour le débit descendant et 50 Mb/s pour le débit ascendant.

Un tiroir peut accueillir deux cartes microSIM ou bien une carte microSIM et une carte mémoire microSD (carte de seulement 32 Go au plus), sachant que le stockage passe par 16 Go de mémoire flash interne (seulement 12.11 Go pour l’utilisateur).

Okuitel_K10000_Slot_DoubleSIM_MicroSD

Dans la pratique, l’accroche réseau est bonne, même si certains smartphones sont plus sensibles que le K10000.

Côté transmission de la voix, ce n’est pas parfait. Il arrive que la transmission ne soit pas très bonne et qu’il faille de ce fait raccrocher pour rappeler la personne (et obtenir moins d’interférences) pour une meilleure qualité (d’émission ou de réception ou bien des 2). Attention, ce n’est pas systématique. Mais, c’est arrivé à plusieurs reprises durant le test.

On ne trouve pas le support de la connectivité en champ proche NFC (Near Field Communication) mais celui du Hotknot, le standard comparable poussé par Mediatek. La transmission sans fil se fait au contact entre deux mobiles supportant ce standard. Encore faut-il trouver un autre smartphone qui le supporte. Nous n’avons pas pu le tester, faute de disposer d’un second terminal supportant le Hotknot.

Continuez la lecture du Test
5 Performances
Sommaire
  1. Introduction
  2. Dans les grandes lignes
  3. Design, finition et ergonomie
  4. Connectivité
  5. Performances
  6. Interface
  7. Photo et vidéo
  8. Autonomie
  9. Conclusion et galerie photos