Test

Test : Oukitel K10000

Performances

Notre avis
7 / 10
Android

Par 4ugeek le

Oukitel a misé sur le SoC (System on Chip) MT6735P signé Mediatek. C’est l’équivalent de la puce d’entrée de gamme Snapdragon 410 du côté de Qualcomm. Elle est également dotée d’un processeur à 4 coeurs Cortex-A5 mais d’un Adreno 306 pour le GPU.

La puce du fabricant taïwanais abrite un processeur à 4 coeurs ARM Cortex-A53 cadencé jusqu’à 1 GHz, associé ici à 2 Go de RAM LPDDR3. Il s’agit des coeurs 64 bits ARM les plus petits (en termes de surface de silicium) et les moins énergivores, mais aussi les moins puissants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les processeurs d’autres SoC combinent souvent des Cortex-A53 et des Cortex-A57 suivant la technologie d’agencement big.LITTLE d’ARM qui permet de disposer d’un processeur à deux « facettes » : l’un consommant peu pour les tâches ne requérant pas de puissance de calcul et un autre groupe (composé des Cortex-A57) pour les tâches plus gourmandes en puissance de calcul.

On pourrait donc être tenté de dire que le MT6725P est un gage de faible consommation électrique. C’est à la fois vrai et faux. Le processeur ne dépassera jamais 1 GHz (ce qui n’est pas beaucoup à comparer à d’autres CPU mobiles) mais il pourra rester plus longtemps à cette fréquence de 1 GHz : ce qui aurait pris peu de temps avec les Cortex-A57 prendra plus de temps avec les Cortex-A53.

Au final, il est difficile de clamer qu’un SoC peu performant se traduit par une plus faible consommation (sans même parler de la finesse de gravure).

La solution graphique du MT6735P est le chiche Mali-T720 (une IP signée ARM) qui est l’équivalent du Adreno 306 (justement présent dans le Snapdragon 410).

Pas de quoi affoler les moulinettes à benchmark, comme nous allons le voir.

Pour fixer un peu plus les choses, sachez que le MT6735P équipe de nombreux smartphones d’entrée de gamme (à moins de 150 euros et même à moins de 100 euros) de marques parfois exotiques : les différentes moutures de Doogee X5 4G Galicia, l’Archos 55 Helium+ (lire notre test), l’Oukitel K4000, des HomTom (HT3 Pro, HT5 et HT6 et HT7 Pro), des Elephone (P4000, S2 et S2 Plus) et même des Lenovo (les deux moutures des A8 A3690 : 1Go/16Go et 2Go/32Go) et le ZTE Blade A452.

Vellamo
Vellamo
Geekbench 3
Geekbench 3
AnTuTu
AnTuTu

Epic Citadel
Epic Citadel

Continuez la lecture du Test
6 Interface
Sommaire
  1. Introduction
  2. Dans les grandes lignes
  3. Design, finition et ergonomie
  4. Connectivité
  5. Performances
  6. Interface
  7. Photo et vidéo
  8. Autonomie
  9. Conclusion et galerie photos