Test

PlayStation Classic : notre test de cette console séduisante mais dispensable

Design

Jeux-Video

Par Camille Suard le

Comme à chaque fois, quand j’ouvre un paquet comme celui-ci, ma première réaction est la suivante : « Trop mignonne ! ». La PlayStation Classic est une (presque) parfaite réplique de l’originale, dans un format très compact. Voyez par vous-même, Sony nous a concocté un joli produit avec de belles finitions.

Nous retrouvons sa belle robe grise, les classiques boutons reset, power, open mais également le couvercle abritant le CD de jeu, estampillé des marques Sony et PlayStation ainsi que son logo. L’illusion est totale. Bien évidemment, le couvercle est factice et ne peut accueillir aucun CD, tout comme les deux ports pour cartes mémoires ne sont là que pour faire jolis. En dessous de celles-ci, on note la présence de ports USB pour brancher deux manettes.

À l’arrière, les branchements ont eux aussi évolué : un port HDMI pour lier la machine à votre téléviseur ou moniteur et un autre en micro USB pour la brancher sur secteur. D’ailleurs de ce côté-là, Sony fourni avec la mini Play presque tout qu’il faut pour une installation et mise en tension rapide. Enfin, il manque tout de même un adaptateur secteur, obligatoire, mais que vous devriez avoir chez vous : celui de votre smartphone, par exemple.

Nous trouvons également dans le packaging deux manettes de toute première génération, autrement dit, sans les sticks analogiques. Je n’ai noté aucune différence avec l’originale, même finitions, même poids, mêmes boutons, mêmes gâchettes.

 

Le plastique ça ne vieillit jamais très bien.

Notons enfin qu’à l’intérieur de la bête on retrouve un SoC MediaTek MT8167A quad-core 1.5 Ghz couplé à un GPU PowerVR GE8300, le tout avec 1 Go de RAM et une capacité de 16 Go.