Test

Samsung Galaxy A7 (2018) : notre test du smartphone à trois modules photo accessible

Photo

Notre avis
7 / 10
Smartphone

Par Camille Suard le

Passons à la partie photo, qui semble être l’argument phare de ce Galaxy A7. Huawei et son P20 Pro a créé la surprise cette année avec son excellent triple module photo lui conférant le titre de photophone. Le smartphone de Samsung embarque lui aussi trois caméras à l’arrière, mais opte pour une tout autre configuration. Ses modules photo se composent d’un premier capteur de 24 Mégapixels (f/1,7), un second de 5 Mégapixels (f/2,2) servant de soutien au premier pour créer un flou en arrière-plan et enfin, un troisième dédié à l’ultra grand-angle.

Le premier capteur permet de prendre des photos de bonne qualité, avec assez de détails et des couleurs naturelles. Les clichés ne manquent pas de piqué, mais souffrent de surexposition. Il n’est pas rare que les zones très lumineuses comme le ciel produisent une image brûlée. Le mode Optimisation de la scène a tendance à exagérer le rendu des couleurs. Le deuxième capteur, utilisé pour réaliser des portraits, offre globalement satisfaction. Les contours sont assez bien délimités et l’effet bokeh réussit. Le nom dans le logiciel photo prend celui de Mise au point en direct et donne la possibilité de choisir l’intensité du flou en arrière-plan. Par contre, il a du mal à gérer le contre-jour.

En basses lumières, la qualité des photos en prend forcément un coup. Nous remarquons notamment une importante perte de détails et de variété des couleurs, mais surtout, une très mauvaise gestion de la gamme dynamique. Les zones sombres deviennent floues et les sources lumineuses s’encombrent d’un halo grossier.

Le troisième capteur et son ultra grand-angle se révèlent pratiques pour attraper de manière plus large un paysage. Même si les photos n’offrent pas tous les détails du capteur principal, la qualité n’est pas à déplorer, notamment en pleine journée en extérieur. La distorsion, toujours de la partie sur ce type de capteur, se trouve tout de même particulièrement présente. Enfin, de nuit, les résultats sont peu probants, avec pour premier défaut la sous-exposition et la gestion des sources de lumière artificielle.

La caméra avant et ses 24 Mégapixels donnent lieu à des selfies convenables, mais comme pour beaucoup d’autres smartphones, le rendu manque de contraste et se veut un peu trop lissé. De nombreuses options s’offrent à vous comme créer un effet bokeh grâce au mode Focus Selfie, gérer le mode beauté ou encore intégrer des filtres AR en temps réel. La nuit, les couleurs s’éloignent de la réalité.

Continuez la lecture du Test
5 Où l'acheter, Galerie Photo et conclusion
Sommaire
  1. Introduction
  2. Design et Écran
  3. Performances, logiciel et autonomie
  4. Photo
  5. Où l'acheter, Galerie Photo et conclusion