Test

Test du Samsung Galaxy Fold : Le futur plié

Ecran, Pliure et Audio

Android

Par Anh Phan le

Les écrans, la pliure et le son

Le Samsung Galaxy Fold propose deux écrans, un écran extérieur Super AMOLED et Gorilla Glass 6 de 4,6 pouces avec une définition HD+ et un format 21:9. Du côté de l’écran principal, il est bien évidemment pliable et propose un écran Infinity Flex Dynamic AMOLED de 7,3 pouces avec une définition de 2152×1536 et un format proche du 4:3.

Commençons par l’écran extérieur. S’il fait bien 4,6 pouces, il est au format 21:9. Du coup, il est clairement petit. Il suffira bien évidemment pour les notifications ou même de la consultation mais pour taper du texte ou autres, il reste trop petit. C’est d’ailleurs une des remarques que beaucoup de testeurs lui ont fait. Ce qui est drôle, c’est que beaucoup qualifient cet écran de défaut alors que si cela n’avait été qu’un écran de contrôle de quelques lignes affichant des informations comme le mode « Always On » des Galaxy S10, personne n’aurait critiqué. Alors oui, on aurait aimé un écran plus grand ou plus large mais dans le concept même du Galaxy Fold, je ne l’ai pas trouvé illogique. De plus, le passage au grand écran interne via Continuity est assez agréable quand l’application est prévue pour.

Pour ce qui est de l’écran intérieur, il est au format 4:3 et fait à peu près la même diagonale qu’un iPad mini d’Apple par exemple. Si le gain ne se fera pas sentir forcément sur du contenu multimédia comme les vidéos, ce format permet de lire beaucoup plus facilement. D’ailleurs, beaucoup le comparent à une liseuse. Au final, avoir l’équivalent d’une tablette dans un encombrement de smartphone, ça reste très tentant au quotidien .

Sinon, oui, la pliure de l’écran intérieur est bel est bien visible. On la sent même physiquement quand on passe son doigt sur l’écran. Maintenant, pour être honnête, quand on est en face de l’écran, on la voit à peine et au fil du temps, on l’intègre, comme les encoches des iPhone XS par exemple. On sait que beaucoup espèrent un jour un écran sans pliure mais ça, seul le futur nous le dira parce qu’on a beau avoir cherché, on n’a pas trouvé d’objet du quotidien en plastique rigide sur lequel une pliure ne se verrait pas.

En dehors  de cette pliure, les deux écrans sont vraiment très bons. Si je ne suis pas spécialement étonné pour l’écran externe, assez classique en soi, j’avais des doutes concernant l’écran interne avec sa dalle plus fine et ses multiples couches en plastique. Vous avez dû suivre les mésaventures des premiers testeurs américains (oui, parce que dans le reste du monde, il ne semble pas y avoir eu de soucis) et clairement, on est en droit de se poser des questions quand à la durabilité d’un tel écran et seul le temps pourra nous apporter des réponses. A ce sujet, on salue bien évidemment la décision de Samsung de repousser la sortie et de rappeler tous les produits de tests. Cela permettra ainsi au constructeur de revoir certaines choses. Oui, on n’est pas aussi virulent que certains confrères. Le produit n’était pas disponible dans le commerce, on ne voit pas trop pourquoi tant de personnes s’excitent sur le produit. C’est mieux pour le consommateur. Et à ceux qui rappelle à tout va qu’Apple n’aurait pas fait une telle erreur, on vous rappelle le « bendgate » des iPhone 6 Plus ou plus récemment le problème des claviers des MacBook Pro qui n’est toujours pas réglé à ce jour.

On retrouve la technologie HDR10+ sur l’écran interne et si la définition n’est pas aussi bonne que sur un Galaxy S10, elle reste très satisfaisante pour une première génération d’écran AMOLED pliable. En terme de finesse d’affichage, je vous défie de trouver une différence à l’oeil nu au niveau des textes et autres. Les noirs sont très profonds et les couleurs sont contrastées. Pour être très sensible aux couleurs à cause de ma passion photo, il n’y a aucun problème de ce côté là. Samsung s’en sort avec les honneurs au niveau des couleurs. La colorimétrie est maîtrisée. Les angles de visions sont bons et je n’ai eu aucun problème de visibilité en plein soleil.

Cela n’aura échappé à personne, le Samsung Galaxy Fold n’a plus de port jack, c’est d’ailleurs pour ça que c’est livré avec le Galaxy Buds (voir notre test ICI) qui sont bien pratiques au quotidien. On pense que les prochains Galaxy S et Note ne le proposeront plus non plus. Dans tous les cas, c’est dans l’ère du temps. Pour peu que vous soyez déjà passés au sans-fil, ça ne vous manquera pas.

A côté du support du Dolby Atmos, le Galaxy Fold propose deux haut-parleurs qui se sont avérés plus puissants que ceux que proposent les Galaxy S10. Il est juste dommage que Samsung n’ai pas pu y placer quatre haut-parleurs comme c’est la mode des tablettes les plus récentes pour proposer une expérience sonore similaire à n’importe quelle tablette. Evidemment, on parle de haut-parleur et des usages qui en découlent, vous ne pourrez pas alimenter une salle de cinéma non plus, hein ?

Continuez la lecture du Test
4 One UI au quotidien
Sommaire
  1. Accueil
  2. Design
  3. Ecran, Pliure et Audio
  4. One UI au quotidien
  5. Performances et Autonomie
  6. Photo et Vidéo
  7. Galerie Photo