Test

Test : Samsung Galaxy S7 edge

Affichage et Son

Notre avis
9 / 10
Android

Par Anh Phan le

​Samsung ne va pas changer une formule qui gagne. Les écrans des Galaxy S6 et Galaxy S6 edge+ étaient des références l’année dernière et le sont toujours aujourd’hui. Le nouveau Galaxy S7 vous propose ainsi une dalle Super AMOLED de 5,5” avec une définition Quad HD soit 1440×2560 avec donc une densité de 534ppp.
Du coup, sans grosse surprise, on découvre que l’écran du Samsung Galaxy S7 edge est tout simplement excellent. En terme de finesse d’affichage, c’est un peu moins fin que le Galaxy S6 edge dans les chiffres, mais dans votre quotidien, je vous défie de trouver une différence à l’oeil nu pour tout ce qui est finesse d’affichage au niveau des textes et autres. En fait, la seule façon de voir une différence, c’est avec le Gear VR qui vous place tout près des pixels.

samsung-galaxy-s7edge-live-06

Avec la technologie OLED, vous vous en doutez, les noirs sont très profonds et les couleurs vous sautent aux yeux. Et on le sait depuis quelques générations, Samsung s’en sort avec les honneurs au niveau des couleurs. La colorimétrie est parfaitement maitrisée. Les angles de visions sont très bons et je n’ai eu aucun problème de visibilité en plein soleil. Une nouvelle référence avec les Galaxy S6 de l’année dernière.

samsung-galaxy-s7edge-live-08

Comme on l’avait déjà vu avec les Galaxy S6 edge et Galaxy S6 edge+, les courbures de l’écran ne nuisent pas à la lisibilité globale. Pour rappel, quand vous regardez une vidéo en mode paysage, vous aurez cette impression que l’image sort de l’écran, que ce n’est plus limité à un cadre. Bon, c’est juste une impression avant tout et il se peut que vous ne ressentiez pas forcément la même chose. Je vous rappelle que cet écran courbe ne sert à rien dans l’absolu. Par rapport au Galaxy S6 edge et Galaxy S6 edge+, Samsung a encore peaufiné un peu plus sa fonction Edge UX et a amélioré les barres latérales avec une colonne supplémentaire ou quelques fonctions gadgets comme les trending topics de Twitter ou encore une petite réglette. Maintenant, très honnêtement, je ne trouve pas cela spécialement pratique dans l’absolu et j’ai désactivé la fonction. Il est toujours plus rapide de déverrouiller son smartphone et avoir accès à vos widgets/applications que d’essayer de lire sur la tranche.

samsung-galaxy-s7edge-live-05

Pour ce qui est du haut-parleur multimédia, comme vous avez pu le voir, il se situe sur la tranche du bas, comme les anciens Galaxy S6. J’avoue avoir été agréablement surpris par la qualité sonore en sortie puisque le haut-parleur arrive à filtrer et à ne pas vraiment saturer. C’est à peu près la même chose que ce qu’on avait avec le Galaxy S6 edge+. Que cela soit des vidéos de séries ou des vidéos YouTube, le son restait clair. Maintenant, ça reste des haut-parleurs et ça ne remplacera jamais un bon casque, de bons écouteurs ou une enceinte externe. Contrairement à certains concurrents haut de gamme, le DAC balance assez de jus pour profiter pleinement de vos fichiers multimédias, surtout avec du FLAC et autres fichiers audio HiRes.

samsung-galaxy-s7edge-live-40

Comme pour les Galaxy S6, le Galaxy S7 edge supporte l’Audio HD comme le propose de plus en plus ses concurrents. Samsung propose toujours l’Ultra High Quality Audio (UHQ Upscaler, UHQ-BT Codec) et la présence d’un égaliseur pour un meilleur traitement du son. Je ne suis pas un spécialiste non plus et je suis sûr que les plus audiophiles d’entre vous trouveront un usage plus en adéquation à ce que propose Samsung. Du côté de l’applicatif, c’est assez classique dans l’absolu. On notera surtout que Samsung propose toujours la navigation par dossiers. Et pour la qualité d’écoute lors des conversations téléphoniques, je n’ai pas eu de problème particulier et j’ai eu droit à des conversations claires et une bonne réception en général.