Test

Test : Samsung Galaxy S7 edge

Utilisation, TouchWiz et Gear VR

Notre avis
9 / 10
Android

Par Anh Phan le

​Pour la surcouche TouchWiz, c’est quasiment la même chose que ce qu’on avait avec les Galaxy S6. On se retrouve ainsi toujours avec une surcouche plutôt épurée par rapport à ce qu’on avait il y a encore quelques années. L’expérience utilisateur se rapproche très grandement de ce que propose Google. Par défaut, on aura toujours droit aux couleurs pétantes du constructeur coréen, mais grâce aux thèmes, vous pourrez maintenant avoir des couleurs plus en adéquation avec ce que vous aimez. Si on retrouve quelques applications maison, la majorité est des applications d’éditeurs tiers et vous pourrez désinstaller celles qui ne vous intéressent pas. Je pense notamment aux applications Microsoft par exemple. Maintenant, si les applications Samsung vous manquent, le Galaxy App Store est toujours là pour vous aider comme récupéré l’application Musiques qui n’est plus installée par défaut.

Samsung ne propose plus de partenariat avec Flipboard pour notre plus grand désarroi. On a toujours un bolet Briefing pour accéder aux dernières actualités, mais c’est maintenant avec Upday qu’on ne connaissait pas avant le Galaxy S7. On retrouve aussi le mode double-fenêtre ou la possibilité d’avoir une fenêtre flottante depuis une application compatible. Il vous suffit ainsi de faire un geste depuis le coin supérieur gauche/droite de l’écran et de descendre jusqu’à la taille souhaitée. À noter aussi la possibilité de lancer les multi-fenêtres depuis le menu des dernières applications utilisées (qui se présente sous la forme d’un carrousel), les applications compatibles sont indiquées par un double rectangle en haut à droite. On retrouve également les raccourcis dans la barre de notifications, le clavier virtuel avec sa rangée supplémentaire dédiée aux chiffres et toujours une iconographie similaire au Material Design de Google, S Health avec le podomètre intégré et le cardiofréquencemètre. On a bien évidemment toujours la possibilité de choisir sa grille d’applications allant du 4×4 au 5×5. Et enfin, OK Google et S Voice sont toujours à l’écoute. À noter bien évidemment l’évolution de Edge UX qui vous permet d’afficher plus d’options. Dans mon cas, je ne trouve toujours pas cette fonctionnalité très pratique. Je vous rappelle enfin que le tout est basé sur Android 6.0.1 Marshmallow et vous bénéficierez de tous les avantages de la dernière version d’Android à part le coup de la mémoire qu’on vous a expliqué avec les caractéristiques techniques. Au final, l’interface s’est toujours montrée très réactive et fluide.

Et enfin, pour ceux qui ont un Gear VR, sachez que c’est actuellement le meilleur casque de Réalité Virtuelle sur le marché. Il intègre des raccourcis pour naviguer, valider, revenir, gérer le volume et recharger le smartphone. Une fois qu’on y a goûté, difficile de revenir à un simple CardBoard. Avec sa densité de pixels, c’est un peu mieux que le Galaxy S6 edge+, mais ça reste moins bon que le Galaxy S6 edge en terme de finesse d’affichage. Maintenant, j’ai pu essayer des jeux et des vidéos depuis l’Oculus Store et je n’ai pas noté de désagrément si ce n’est ceux qu’on connait déjà avec la Réalité Virtuelle. À ce sujet, le Gear VR sorti pour les Galaxy S6 et le Galaxy Note 5 est compatible avec le Galaxy S7.

samsung-galaxy-s7edge-live-36