Test

[Test] The Legend of Zelda : Breath of the Wild – Là-bas Land

Voyages, voyages

Jeux Vidéo

Par Corentin le

Cette sensation de liberté qui a valu tous les lauriers à Wind Waker est donc de retour dans Breath of the Wild, peut-être même dans une dimension encore plus forte. Les longues distances que l’on sera amené à avaler ne sont pas des trajets, mais bien des voyages. Comme on vous donnera tout le temps un objectif indiqué précisément sur votre carte, même si cette dernière est incomplète, vous ne vous poserez pas la question d’où vous devez aller, mais bien comment vous allez faire pour ne pas mourir en chemin.

La distance en elle-même est un problème, car si votre personnage peut se téléporter à loisir sur n’importe quel sanctuaire ou tour qu’il a déjà rencontré, ce n’est pas le cas de vos chevaux. Ces compagnons équestres vous permettront de vous déplacer beaucoup plus vite dans les zones inexplorées en Hyrule, là où, par définition vous ne pouvez pas vous rendre instantanément. Or, pour en posséder un, n’attendez pas qu’on vous le serve sur un plateau. Vous devrez l’attraper et l’apprivoiser vous-même. Vous pourrez alors l’enregistrer dans un des quelques relais qui parsèment le royaume. Ces points de ravitaillement où il est possible d’acheter des marchandises, cuisiner, faire passer le temps et se reposer serviront également à rapatrier vos montures qui seront bien incapables de vous entendre siffler si vous êtes à des kilomètres de leur position. Les relais seront le plus souvent les lieux de départ privilégiés avant le projet périlleux consistant à l’exploration d’une partie éloignée de la carte.

Link devra bien s’équiper dans les environnements extrêmement variés qu’il rencontrera. S’il s’aventure dans une zone où les températures tombent bien trop bas, il devra trouver un moyen de pallier ce problème, ou bien il subira des dégâts continus jusqu’à ce que mort s’ensuive. Or l’une des vertus de ce Zelda est qu’il y a toujours plusieurs solutions pour un même problème donné, chacune avec ses avantages et ses défauts. La solution la plus évidente sera évidemment de trouver des vêtements chauds pour notre héros, cependant, ils ne sont pas forcément faciles à dénicher et les porter plutôt qu’une armure de combat se fera au détriment de sa défense. Une autre solution viable serait de trouver, acheter ou concocter une potion de résistance au froid avec les ressources glanées au cours de votre périple. Ou même, manger un plat très épicé. Ces deux solutions donnent à Link une protection temporaire, dont la durée de l’efficacité est affichée à l’écran à l’aide d’un compte à rebours. La contrepartie à cela est qu’il s’agit d’une solution provisoire et qu’il n’est pas possible de bénéficier d’une autre amélioration momentanée pendant ce temps-là, comme une potion d’attaque ou un plat qui améliore la discrétion. Ceux qui ne trouveront aucun moyen de résister aux températures polaires pourront toujours se déplacer avec une torche allumée, ultime solution qui empêche néanmoins tout combat.

De nombreuses situations différentes nécessiteront des équipements et des objets divers. Une zone remplie d’ennemis électriques ? Faites le plein de potions donnant une résistance à cet élément. Vous comptez visiter un désert ? Préparer des plats rafraîchissants sera nécessaire. Vous voulez visiter un volcan ? Une combinaison ignifugée sera indispensable pour ne pas prendre feu. Cette montagne vous fait de l’œil et vous vous demandez ce qu’il peut bien y avoir à son sommet ? Un attirail d’escalade pourrait bien vous sauver la vie et quelques potions d’endurances ne seront pas de trop pour ne pas lâcher prise à 50 mètres au-dessus du vide. Vous vous dirigez droit dans une zone orageuse ? J’espère pour vous que vous avez un équipement qui n’est pas métallique ou vous risqueriez de connaître le coup de foudre.

Ce ne sera pas non plus les seules contraintes, car vos armes blanches, vos boucliers et vos arcs s’usent constamment. Cela peut sembler rébarbatif au départ, cependant de nombreux ennemis laissent leur attirail derrière eux après avoir trépassé. Vous pourrez donc remplacer facilement et rapidement votre équipement usagé. Le jeu est fait de telle façon que vous allez de toute façon trouver du matériel de meilleure facture au fil du temps. Il sera évidemment bien plus intelligent de conserver ce magnifique glaive rutilant et particulièrement tranchant pour l’utiliser sur un ennemi qui en vaut vraiment la peine, comme un boss, ou bien si vous vous trouvez vraiment dans une situation périlleuse, à l’article de la mort.