Test

Test : Vernee Mars, paré pour décrocher la lune

Notre avis
8 / 10
Smartphone

Par 4ugeek le

Avec le modèle Mars, Vernee joue la carte du design et de la finition. Mais, que cache le Vernee Mars derrière son écran quasi-borderless de 5.5 pouces ? Réponse dans notre test complet du Vernee Mars.

Vernee-Mars_h

Dans le secteur du milieu de gamme, il faut maintenant compter avec le fabricant chinois Vernee. Après un premier galop d’essai avec les Thor et Apollo Lite (remarqué grâce au processeur 10 coeurs de son SoC Helio X20), le fabricant revient à l’assaut avec le Mars. Que peux-on attendre de ce modèle ? En quoi se démarque-t-il de l’armada de smartphones complet à moins de 200 euros ?

Vernee a joué à fond la carte du design avec un écran quasiment « borderless ». Il embarque également un port USB-C, 4 Go de mémoire vive et un capteur d’empreintes digitales. De manière singulière, ce dernier est positionné dans la tranche droite, alors qu’on trouve ces capteurs plus généralement sur le bouton Home ou au dos des smartphones.

Vernee-Mars_o

Un choix finalement pertinent à l’usage puisqu’il suffit d’esquisser un léger mouvement du doigt après avoir appuyé sur le bouton marche pour le déverrouiller. Le capteur est ultra-réactif et fonctionne à merveille. Reste que si vous tenez votre smartphone de la main droite (gaucher), ce positionnement est moins adapté, sauf à utiliser le pouce avec le capteur.

L’écran Full HD de 5.5 pouces est protégé par un verre Corning Gorilla Glass 3 (d’avant dernière génération, donc). Si la formule est maintenant classique dans cette tranche de prix, l’écran du Vernee se distingue par sa luminosité, son contraste et ses couleurs vives. Encore un point fort à mettre au registre du Mars. Côté puce mobile, on est en présence du SoC Helio P10 signé MediaTek, la puce concurrente du Snapdragon 615 de Qualcomm.