Test

[Test] Xiaomi Dreame V9, l’aspirateur sans fil qui souffle la concurrence

Autonomie et entretien

Notre avis
9 / 10

Si le caractère sans-fil du Dreame V9 est évidemment un avantage non négligeable lorsqu’il est question de maniabilité, l’aspirateur est moins bon élève au niveau de son autonomie. Le fabricant promet jusqu’à 60 minutes d’aspiration en niveau 1, mais la batterie fond comme neige au soleil dès qu’on s’attaque au niveau 3, avec un temps d’utilisation qui ne dépasse pas les 10 minutes (28 minutes au niveau 2). On est plus sur la bourrasque que sur le gros cyclone… L’aspirateur tiendra donc davantage de l’outil d’appoint, à moins d’habiter dans un appartement assez petit, même si le niveau 2 s’avère généralement suffisant pour une utilisation quotidienne. La batterie de 2500 mAh met environ 3h30 à se recharger complètement, et son niveau de batterie est indiqué par un témoin lumineux. 

Crédits JDG

Concernant l’entretien de la machine, encore une fois Xiaomi joue la carte de la simplicité. Le compartiment à poussière se vide d’une seule main, et si sa capacité de 500 mL atteint rapidement ses limites, le vidage régulier de la machine est tellement facile qu’il devient presque un automatisme après chaque passage. Pour le filtre HEPA, les choses sont à peu près similaires, puisqu’il suffit de retirer l’élément pour le nettoyer (sans eau). Seul le nettoyage du filtre au niveau du réservoir nécessite un peu plus d’imagination, puisque Xiaomi a pensé un système de verrouillage qui se débloque en clipsant un embout dessus. Rien de bien compliqué, il suffit d’avoir le coup de main.