Test

[Test] Zombie Night Terror : Cadavre exquis [PC]

Zombie root

Par killy le

zombienightterror

Comme dans une vieille VHS, poursuivant par là son trip 80’s, Zombie Night Terror permet d’accélérer le temps, mais également de le stopper afin de prendre un peu de recul sur les événements. Indispensable lors des challenges les plus arides, ce système n’empêche pas de sérieux problèmes de précision lors des sauts notamment. Il est souvent difficile de définir exactement l’endroit où son/ses zombie(s) vont atterrir et ce même lorsque l’action est figée. Les collisions manquent en effet d’une zone clairement définie et il n’est pas rare d’être certain, objectivement, de la réussite d’un bond, avant de se retrouver éclaté au pied d’un immeuble. Rien de très grave en soit, mais un échec oblige à recommencer le niveau en entier, ce qui signifie recommencer la mise en place de sa stratégie et attendre de commencer à vraiment mettre son plan à l’œuvre, ce qui peut prendre de longues minutes. Une préparation un peu longuette qui peut pousser à laisser de côté une partie qui stagnerait sur une zone en particulier. Un arrêt au stand de l’immersion et du plaisir qui peut aussi survenir au détour d ‘un clic malheureux sur une unité spécifique. Dans le flot de zombies, la confusion s’installe souvent, et il devient peu aisé de cibler un mort-vivant en particulier dans un contexte de réaction rapide. La pause active aurait justement pu corriger ce souci avec un principe de surlignage zombie par zombie. Des défauts qui n’ont rien de rédhibitoire mais qui causent une frustration qui nuit à un ensemble carré, bien pensé et malin.

zombie night terror

Zombie Night Terror, sur PC, 12,99 euros sur les boutiques en ligne (GOG.com ou Steam)

Notre avis

Petite production pleine de bonnes idées, Zombie Night Terror dispose d'un cachet très particulier, mélange de ce noir et blanc charbonné des années 70 avec le gore et l'ambiance des années 80. Un mélange qui fonctionne parfaitement, dans un contexte d'apocalypse d'outre-tombe. Pensé comme un Lemmings moderne, le jeu de NoClip en conserve la subtilité conceptuelle, tout en lui donnant un coup de fouet. Varié, plutôt costaud et offrant des challenges annexes relevés, il souffre en revanche d'une prise en main perfectible et d'un level design parfois problématique avec certaines capacités, souvent dû à un souci de précision à la base. Mais à 13€, en plein été, il a ce petit sourire -édenté – qui peut vous le faire choisir pour les aprems short et pulco.

7 / 10