Test

Huami Amazfit Stratos : notre test de cette montre pour les sportifs, à prix imbattable !

Design et écran

Gadget

Par Camille Suard le

L’Amazfit Stratos ressemble à… une montre connectée. Son cadran circulaire est recouvert d’un verre Gorilla Glass, bordé d’une fine lunette de céramique. Le boîtier, assez épais, se compose de fibre de carbone qui lui donne un certain style, mais ne lui permet pas d’échapper aux rayures, rapidement visibles. Il accueille par ailleurs un micro à gauche et trois boutons d’acier à droite. Le dos abrite les aimants pour la charge et le capteur de fréquences cardiaques. Notons qu’elle offre une étanchéité jusqu’à 50 mètres dans l’eau.

Le bracelet de base en silicone est de bonne qualité et peut facilement être retiré. Il présente également l’avantage de s’adapter à toutes les tailles de poignets grâce à ses nombreux trous. Globalement, la montre opte pour un look classique capable de se fondre avec n’importe quel style vestimentaire, d’autant plus que ses 60 grammes lui apportent une légèreté appréciable. Mais je n’irai pas jusqu’à dire qu’il s’agit d’un accessoire élégant non plus.

La Stratos embarque une dalle LCD tactile de 1,34 pouce avec une définition de 320 x 300 pixels. C’est suffisant pour lire les informations sur l’écran qui affiche un assez bon contraste et propose cinq niveaux de luminosité. Mais je dois reconnaître que je ne prends aucun plaisir. En regardant les visuels promotionnels, je m’attendais à beaucoup mieux. En réalité, la résolution me paraît bien plus basse que ce qui est promis et les angles de visions peu avantageux. Et la bande noire sur la partie inférieure sur un cadran circulaire, c’est définitivement non.