Test de PrivateVPN : ce VPN protège-t-il vraiment vos données ?

Vous êtes inquiet de votre sécurité sur Internet ? Vous souhaitez avoir accès à des contenus géo-restreints ? Alors, dans vos recherches, vous avez sûrement dû tomber sur des logiciels appelés VPN. Pour vous aider à y voir plus clair, dans cet avis nous étudions PrivateVPN afin de voir ce qu’il vaut face à la concurrence. Aucun paramètre ne sera oublié, nous passerons en revue la sécurité de ce VPN, ses caractéristiques, et sa compétence dans de nombreux domaines prisés des utilisateurs.

Nous n’allons pas vous faire attendre davantage pour découvrir ce VPN en détail, à commencer par sa présentation et son mode de fonctionnement.

PrivateVPN ne fait pas partie de nos 3 VPN favoris. Si vous souhaitez privilégier les meilleurs VPN du marché, voici notre top 3 : 

ExpressVPN
Mac Windows Android iOS Linux Routeur

 3000 serveurs

 94 pays couverts

 30 jours satisfait ou remboursé

 5 connexions simultanées

Mac Windows Android iOS Linux Routeur

9.8 /10

Tarif mensuel
5,63 €
12 MOIS
9,40 €
6 MOIS
12,18 €
1 MOIS
Notre avis : Un des meilleurs VPN du marché !
Vitesse
Sécurité
Fonctionnalités
Simplicité
Support client
Qualité / prix
EN VOIR +
1
CyberGhost
Mac Windows Android iOS Linux Routeur

 6800 serveurs

 90 pays couverts

 45 jours satisfait ou remboursé

 7 connexions simultanées

Mac Windows Android iOS Linux Routeur

9.4 /10

Tarif mensuel
2 €
36 MOIS
7,99 €
6 MOIS
11,99 €
1 MOIS
Notre avis : Un excellent VPN au très large réseau
Vitesse
Sécurité
Fonctionnalités
Simplicité
Support client
Qualité / prix
EN VOIR +
2
NordVPN
Mac Windows Android iOS Linux Routeur

 5400 serveurs

 59 pays couverts

 30 jours satisfait ou remboursé

 6 connexions simultanées

Mac Windows Android iOS Linux Routeur

9.2 /10

Tarif mensuel
2,97 €
24 MOIS
3,93 €
12 MOIS
9,56 €
1 MOIS
Notre avis : Un très bon VPN pour la sécurité et l'anonymat
Vitesse
Sécurité
Fonctionnalités
Simplicité
Support client
Qualité / prix
EN VOIR +
3

Présentation du logiciel PrivateVPN et de son fonctionnement

Le logiciel PrivateVPN a été créé durant l’année 2009 en Suède. Son siège social est basé dans ce pays, ce qui peut être un bon point en ce qui concerne le traitement de vos données. Ceci dit, nous nous intéresserons en détail à ce paramètre, plus tard dans cet avis sur PrivateVPN.

Pour l’instant, nous allons vous expliquer rapidement comment fonctionne PrivateVPN. À l’instar de tous les VPN, ce dernier procède à deux manipulations pour assurer votre sécurité.

Page officielle PrivateVPN
© PrivateVPN

En premier lieu, le VPN masque votre adresse IP. Comme vous le savez, votre adresse IP permet de connaître un certain nombre d’informations à votre sujet, comme votre localisation ou le FAI que vous utilisez.

La camoufler coupe court aux risques d’usurpation, mais aussi et surtout, cela vous permet de naviguer de manière anonyme. Ainsi, personne ne peut espionner votre activité en ligne, pas même votre employeur ou votre fournisseur d’accès à Internet.

En second lieu, un Réseau Privé Virtuel chiffre vos données de navigation, afin qu’elles ne puissent pas être lues par autrui. Parmi ces informations, on retrouve tout ce que vous laissez derrière vous après votre navigation, comme vos mots de passe ou vos coordonnées bancaires.

C’est donc un bon point que ces données ne puissent pas être utilisées, que ce soit à des fins frauduleuses ou publicitaires. Mais l’utilité des VPN va plus loin, en permettant notamment de contourner les géo-restrictions ou encore de procéder à des téléchargements de torrents.

Alors, est-ce que PrivateVPN est vraiment optimal à tous les niveaux ? C’est ce que nous allons voir dans la suite de ce test.

Les prix pratiqués par PrivateVPN

Afin de commencer notre avis sur PrivateVPN comme il se doit, nous allons vous présenter l’offre tarifaire de ce logiciel, afin que vous n’ayez pas de mauvaises surprises. Cette dernière se décline en trois volets qui diffèrent selon la durée de votre engagement.

Prix PrivateVPN
© PrivateVPN
  • L’offre mensuelle est à 8,40€. Par conséquent, vous vous engagez ici mois par mois.
  • L’abonnement pour trois mois est proposé à 15€ (au total). Le coût de revient mensuel de PrivateVPN est donc dans ce cas de 5€.
  • La solution pour deux années est affichée au prix de 49€, soit un prix de 2,04€ par mois.

Toutes les offres PrivateVPN vous permettent de connecter jusqu’à six appareils et sont compatibles avec Windows, macOS, iOS, Linux et Android. Aussi, elles bénéficient d’une garantie de remboursement de 30 jours. Sachez aussi que vous pouvez essayer PrivateVPN gratuitement pendant sept jours, sur simple demande auprès du service client.

Cependant, même si les points énoncés ici sont assez positifs, nous émettons quelques réserves au sujet de l’offre tarifaire de PrivateVPN. En effet, on passe d’un abonnement de trois mois à un abonnement de deux ans sans intermédiaire, alors que beaucoup de personnes optent pour des abonnements annuels.

Si vous souhaitez bénéficier d’un tarif avantageux, vous devrez donc vous engager pour deux ans, ce qui peut en rebuter plus d’un. Notre avis au sujet des tarifs chez PrivateVPN est de ce fait mitigé.

Comment se servir de PrivateVPN et quelles sont ses caractéristiques ?

Si vous désirez vous lancer avec PrivateVPN, la procédure est assez simple à réaliser. Nous allons vous expliquer comment faire dans la suite de notre avis dédié à cette solution.

Installer PrivateVPN et l’utiliser

Pour commencer avec PrivateVPN, vous devez tout d’abord vous rendre sur la page officielle du logiciel. Vous pourrez alors cliquer sur le bouton “S’abonner à PrivateVPN”, qui vous redirigera automatiquement vers la page de tarification.

À ce moment-là, vous devez choisir votre offre et remplir les informations de paiement demandées. Une fois le paiement validé, vous pouvez créer un compte PrivateVPN et télécharger l’application du VPN compatible avec votre appareil.

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur cette application pour lancer son installation automatiquement, puis à vous identifier dessus à l’aide de votre adresse mail et du mot de passe que vous avez configuré lors de votre inscription au service. Vous pourrez alors utiliser immédiatement PrivateVPN.

Mais vous allez vite vous en rendre compte, l’interface de son application est assez peu pratique à utiliser (ce qui explique pourquoi il n’est pas dans notre top 3 des VPN Windows). Vous avez le choix entre deux modes d’affichage – simple ou avancé – qui ne se ressemblent pas vraiment. De plus, lorsque vous voulez changer de localisation, le choix des serveurs s’ouvre dans une nouvelle fenêtre.

Interface PrivateVPN
© Journal du Geek

Pour changer de localisation, vous devrez déconnecter manuellement le VPN, changer de serveur sur la deuxième fenêtre, puis le réactiver sur la première, car cela ne se fait pas automatiquement.

Dans tous les cas, vous pouvez activer ou désactiver votre protection via un bouton unique, mais la facilité s’arrête là. En clair, bien que toutes les fonctionnalités voulues soient présentes sur l’interface de PrivateVPN, cette dernière reste très peu intuitive. Notre avis à ce sujet est donc plutôt négatif.

Kill Switch

Parmi les caractéristiques que présente PrivateVPN, on peut parler de la fonctionnalité appelée Kill Switch. Cette dernière n’est pas spécifique à cette solution car on la retrouve chez la majorité des fournisseurs de VPN. Cela dit, elle est tout de même très intéressante.

En effet, en activant le Kill Switch vous ne pourrez plus naviguer sans votre VPN. Ainsi, si PrivateVPN rencontre des difficultés à fonctionner correctement et à assurer la stabilité de votre connexion, cette dernière est suspendue afin que vous n’encouriez aucun risque.

Comme vous pouvez aisément le comprendre, cette option est assez appréciable puisqu’elle veille à votre sécurité. C’est donc un bon point que PrivateVPN vous y donne accès. Toutefois, c’est globalement la seule fonctionnalité supplémentaire que l’on retrouve chez PrivateVPN, ce qui est déplorable.

Nous aurions aimé trouver ici la possibilité d’avoir des adresses IP dédiées ou encore accéder à une fonction de Split Tunneling qui permet de configurer les applications qui doivent ou non passer par le VPN. Notre avis sur les caractéristiques de PrivateVPN est donc assez moyen. Vous comprendrez sans peine que même si le Kill Switch est un point positif, il ne fait pas tout.

La vitesse de connexion avec PrivateVPN

Pour continuer ce test du logiciel PrivateVPN, nous allons voir ce que ce dernier vaut en termes de vitesse. Sur sa page officielle, il dit être extrêmement rapide, nous allons donc voir ce qu’il en est dans les faits et si il peut prétendre au titre de VPN le plus rapide.

Test de vitesse avec un serveur proche

Puisque la vitesse de connexion (et les débits) est un paramètre important, nous allons la tester sur plusieurs serveurs afin de pouvoir nous en faire une idée précise. Pour commencer, nous avons donc réalisé un test de vitesse sur notre connexion Internet sans protection VPN active. Le but étant de pouvoir ensuite comparer les résultats que nous allons obtenir avec PrivateVPN.

Une fois ce test réalisé, nous avons activé PrivateVPN en nous connectant à son serveur français situé à Paris. Les résultats que nous avons récoltés sont exposés dans l’image ci-dessous. Vous trouverez nos résultats initiaux à gauche, et ceux avec PrivateVPN actif à droite :

Vitesse de connexion avec et sans PrivateVPN
© Journal du Geek

Comme vous le voyez, ces résultats présentent quelques différences. Sur notre connexion nue, le ping (latence de chargement) était de 17 ms, avec PrivateVPN ce score est passé à 34 ms, mais cette différence ne semble pas significative.

De la même manière, le débit ascendant n’a pas été modifié, en restant à 0,7 Mbps. Là où la connexion a été plus durement touchée, c’est au niveau du débit descendant (vos téléchargements). En effet, ce dernier est passé de 7,2 Mbps à 3,6 Mbps, induisant donc une baisse de performance de l’ordre de 50%.

Ce dernier point vient faire baisser notre avis sur la vitesse proposée par PrivateVPN, d’autant plus que ce test s’est fait sur un serveur proche de notre localisation réelle.

Test de vitesse avec un serveur distant

Comme nous l’avons expliqué précédemment, nous allons changer de serveur pour réaliser un nouveau test de vitesse avec PrivateVPN. De cette façon, nous aurons une vision plus précise de ce que peut vous offrir ce VPN à ce niveau-là.

Nous avons donc modifié la localisation et nous nous sommes connectés en Australie, qui est une localisation plus éloignée et assez demandée. Les résultats obtenus au test sont les suivants (à gauche sans VPN, à droite avec).

Vitesse de connexion en Australie avec PrivateVPN
© Journal du Geek

Il est facile de voir que la connexion a été ici plus durement touchée qu’avec le serveur français de PrivateVPN. Tout d’abord, nous pouvons noter que même si le débit ascendant est resté inchangé (à 0,7 Mbps), le ping est passé de 17 ms à 317 ms. Cette différence est suffisamment importante pour impacter votre navigation, elle doit donc être notée.

De la même façon, le débit descendant qui était de 7,2 Mbps a été davantage touché, tombant à 2,6 Mbps. Ce score représente une diminution de plus de 60% du résultat d’origine, ce qui est assez décevant.

Si notre avis sur les débits proposés par PrivateVPN était jusque-là mitigé, notre première impression s’est confirmée avec ce deuxième test. Ce logiciel semble impacter assez fortement votre connexion, ce qui est clairement un point négatif.

PrivateVPN pour le streaming

Comme nous l’avons énoncé en introduction, les Réseaux Privés Virtuels sont utilisés dans plusieurs buts. Parmi ces utilisations, on retrouve le streaming. Dans ce cas précis, les VPN doivent permettre de débloquer les contenus géo-restreints des plateformes telles que Netflix (voir les meilleurs VPN pour Netflix), Amazon Prime, les chaînes de TV (françaises ou étrangères), DAZN ou encore Hulu.

Nous avons donc cherché à savoir si PrivateVPN pouvait être satisfaisant à ce niveau. Pour ce faire, nous avons activé le VPN sur une localisation américaine, puis nous avons ouvert Netflix. Ensuite, nous avons essayé d’accéder à des programmes disponibles exclusivement pour les utilisateurs américains.

La bonne nouvelle, c’est que nous avons eu accès à ces contenus sans problème. Il semblerait donc que PrivateVPN permette de passer outre les géo-blocages des plateformes de streaming. Cependant, nous avons tout de même un reproche à formuler à ce niveau-là : l’expérience de lecture offerte est plus que moyenne.

Netflix avec PrivateVPN
© Journal du Geek

En effet, les temps de chargement sont longs et l’image de mauvaise qualité. Par conséquent, bien que PrivateVPN vous permette de débloquer les catalogues étrangers de Netflix, il ne semble pas être le meilleur VPN dans le domaine du streaming.

Si c’est la raison pour laquelle vous cherchez un VPN, vous pouvez par exemple vous orienter vers ExpressVPN ou NordVPN, qui vous offriront une bien meilleure expérience.

PrivateVPN pour le téléchargement de torrents

Parmi les usages les plus fréquents des VPN, il y aussi le téléchargement de torrents. Si vous cherchez un VPN dans ce but, nous allons tenter de voir ce que PrivateVPN peut vous permettre de faire.

Ce que nous pouvons d’ores et déjà vous dire, c’est que PrivateVPN prend en charge le trafic P2P de manière illimitée. C’est une bonne nouvelle dans le cadre du téléchargement de torrents puisque vous pourrez télécharger sans limite de volume et que vous serez totalement couvert à ce niveau-là.

Toutefois, si PrivateVPN prend en charge votre trafic P2P, cela ne suffit pas à garantir des téléchargement 100% sécurisés. Pour être compétent dans ce domaine, un Virtual Private Network doit aussi camoufler votre adresse IP de manière optimale. Le but étant que vous soyez totalement anonyme lorsque vous téléchargez.

En effet, vous n’êtes pas sans savoir que cette activité peut être répréhensible, il convient donc que l’on ne puisse pas remonter jusqu’à vous. Nous allons donc consacrer la suite de notre avis sur PrivateVPN à explorer les paramètres relatifs à la sécurité du logiciel, comme la modification de votre adresse IP.

De plus, les vitesses de connexion constatées précédemment dans cet avis nous font douter sérieusement de l’efficacité de ce VPN pour le téléchargement. Vous l’aurez compris, notre avis à ce propos est loin d’être bon.

Les paramètres de sécurité chez PrivateVPN

Pour aller plus loin dans notre test du logiciel PrivateVPN, nous allons nous pencher sur la sécurité qu’il procure à vos données et à votre identité.

Protection de vos données et de votre anonymat

Comme nous l’avons évoqué au début de cet avis, votre sécurité digitale est la base de tout VPN. Alors, comment PrivateVPN gère-t-il cela ? Dans un premier temps, pour assurer la sécurité de vos informations de navigation, PrivateVPN procède à un chiffrement de 2048 bits, selon la norme AES-256. Ce protocole de chiffrement est une référence dans le domaine.

Par conséquent, nous émettons un avis assez positif sur ce point de la sécurité chez PrivateVPN. Ensuite, pour ce qui est de masquer votre adresse IP, PrivateVPN dit aussi être totalement sûr. Nous avons donc voulu vérifier si cela était vrai, en testant l’ensemble.

Pour ce faire, nous avons procédé à un test d’adresse IP et de détection de possibles fuites. Voici tout d’abord les résultats que nous avons obtenus en réalisant ce test sur notre connexion “nue” :

Test d'adresse IP sans PrivateVPN
© Journal du Geek

Il est ici facile de voir que notre adresse IP est très exposée. Nous sommes localisés avec précision et nos adresses DNS sont aussi sur le sol français. Cela signifie que notre adresse IP a trahi toutes ces informations, et qu’elles sont par conséquent visibles pour n’importe quel site Internet ou personne malveillante.

Nous avons donc activé PrivateVPN sur un serveur situé en Suède, puis nous avons relancé le même test d’adresse IP. Les résultats de ce test sont présentés ci-dessous :

Test d'adresse IP avec PrivateVPN
© Journal du Geek

Il est aisé de voir que notre adresse IP a bien été modifiée. Nous sommes cette fois-ci localisés en Suède (à Stockholm plus précisément). De la même façon, notre adresse DNS est aussi située dans cette ville, ce qui indique qu’il n’y a aucune fuite DNS.

À la vue de ces résultats et du procédé de chiffrement utilisé par PrivateVPN, nous formulons un avis positif au sujet des paramètres de sécurité de ce logiciel. Effectivement, le service suédois semble fiable à ce niveau.

Politique de confidentialité

Pour pouvoir juger de la sécurité offerte par PrivateVPN, il reste un élément à étudier : la politique de confidentialité appliquée au service. Nous avons lu cette politique, qui est relativement courte et claire.

Une information positive ressort : PrivateVPN ne conserve aucune information de navigation. De cette manière, ni les sites que vous visitez, ni le volume de données échangées, ni les heures et durées d’utilisation du VPN ne sont conservés.

Le logiciel ne peut donc pas céder ces données à des tiers puisqu’il ne les détient pas lui-même. C’est un très bon point. Toutefois, quelques détails de cette politique de confidentialité nous chagrinent légèrement. Effectivement, PrivateVPN conserve vos informations d’identité et de paiement.

Si le stockage de ces informations n’est pas catastrophique en soi, ce qui est plus dérangeant c’est que le VPN s’octroie le droit de les céder à des tiers et de les utiliser à des fins publicitaires. Par conséquent, même si il ne conserve aucun log, nous nuançons notre avis au sujet de la confidentialité qu’il est capable de vous garantir.

Réseau de pays et serveurs disponibles chez PrivateVPN

Dans cette partie de notre test de PrivateVPN, nous allons nous intéresser aux infrastructures dont il dispose. Par là nous entendons explorer le nombre de serveurs que possède ce logiciel, mais aussi les pays dans lesquels ils sont implantés.

Ceci va nous permettre d’avoir une vision d’ensemble de la puissance des installations de PrivateVPN. Alors, que nous dit la page officielle du fournisseur à ce niveau ? Autant vous le dire tout de suite, ce que nous avons découvert nous a fortement déçus.

En effet, bien que PrivateVPN vous propose une soixantaine de localisations, il ne dispose que d’une centaine de serveurs. Ce chiffre est extrêmement bas, ce qui n’augure rien de bon pour ce qui est du service fourni.

Serveurs PrivateVPN
© PrivateVPN

Si vous ne vous rendez pas compte de ce que cela représente, sachez que les meilleurs VPN du marché disposent de plusieurs milliers de serveurs. À titre d’exemple, CyberGhost met à votre disposition plus de 6800 serveurs dans 90 pays.

Vous comprendrez donc aisément pourquoi notre avis sur PrivateVPN et ses infrastructures est négatif. Il ne peut clairement pas rivaliser avec la concurrence à ce niveau-là.

Le contournement de la censure avec PrivateVPN

Il reste une utilisation courante des VPN dont nous n’avons pas encore parlé : le contournement de la censure. Vous n’êtes probablement pas sans savoir que certains pays pratiquent la censure gouvernementale, et empêchent ainsi les personnes sur leur sol d’accéder à un certain nombre de sites et contenus, tels que Facebook, Google ou encore certains médias d’informations.

Parmi les pays concernés, la Chine arrive en tête de liste avec une censure extrêmement forte. C’est donc principalement pour cette destination que les internautes cherchent un Réseau Privé Virtuel. Si c’est votre cas aussi, nous n’allons pas vous faire attendre plus longtemps pour vous dire que PrivateVPN semble fonctionner pour ce pays (cette information est à prendre avec des pincettes car la situation évolue constamment).

En effet, bien que nous n’ayons pas fait le déplacement jusqu’en Chine pour vérifier le fonctionnement du VPN, nous avons lu un très grand nombre de témoignages d’utilisateurs de PrivateVPN sur place, qui attestent tous que le logiciel contourne bien la censure chinoise.

C’est un point positif dans le cadre de cet avis sur PrivateVPN car cette possibilité est très recherchée. Toutefois, si vous souhaitez utiliser PrivateVPN pour la Chine, veillez à l’installer sur vos appareils avant votre départ, car une fois sur place, ce ne sera plus possible.

PrivateVPN : qualité du support client

Avant de terminer notre avis sur PrivateVPN, nous souhaitons vous parler du support client disponible avec ce service. Ce dernier est accessible par trois moyens principaux :

  • Des tutoriels pour démarrer et se servir des principales fonctions du VPN
  • Une FAQ
  • Un service de ticket par mail

Nous avons souhaité savoir ce que valaient chacun de ces éléments, et nous pouvons vous dire qu’ils sont globalement satisfaisants. En effet, le FAQ et les tutoriels sont disponibles en français, ce qui n’est pas le cas chez tous les VPN.

FAQ PrivateVPN
© PrivateVPN

De plus, le service de ticket par mail répond assez rapidement (si le délai annoncé est de 24h, nous avons obtenu une réponse et une solution à notre problème en moins d’une heure). De plus les réponses apportées sont qualitatives. Cependant, nous regrettons tout de même qu’aucun système de chat en direct ne soit disponible, comme cela peut être le cas chez ExpressVPN ou encore CyberGhost.

En effet, un chat en direct augmenterait encore l’efficacité du service. Notre avis au sujet du support client de PrivateVPN est donc à nuancer légèrement.

Conclusion : ce qui ressort de notre avis sur PrivateVPN

Notre avis sur PrivateVPN est maintenant terminé. Comme vous avez pu le constater au cours de votre lecture, ce VPN présente quelques points positifs mais aussi un certain nombre de points négatifs.

Pour ce qui est des avantages de PrivateVPN, nous pouvons dire que ce dernier fonctionne pour la Chine, qu’il propose de bons paramètres de sécurité, ou encore qu’il autorise le trafic P2P et débloque certains catalogues Netflix.

Toutefois, ce constat est à nuancer. En effet, le premier des reproches que l’on peut faire à PrivateVPN est sa vitesse de connexion trop faible.  Cette dernière rend l’expérience de streaming et le téléchargement de torrents laborieux.

De la même façon, même si ce logiciel affiche une politique de confidentialité satisfaisante, nous avons été déçus qu’il s’autorise à céder certaines informations vous concernant, notamment à des fins publicitaires.

De plus, le nombre de serveurs et de localisations dont dispose PrivateVPN est très largement insuffisant, et son interface est peu intuitive. Enfin, nous aurions aimé que le support client propose un service de chat en direct afin de le contacter.

En bref, vous l’aurez compris, notre avis au sujet de PrivateVPN est plus que mitigé. Pour ne prendre aucun risque, optez plutôt pour ExpressVPN, qui ne vous décevra pas.

Découvrir ExpressVPN

PrivateVPN

7.3

Note de la rédaction

7.3/10