Les temps sont durs pour Apple, en effet Tim Cook a confié durant un conseil d’administration que la société était littéralement assise sur une montagne de billets.

La société qui possède à l’heure actuelle 98 milliards de dollars en fonds propres a historiquement toujours mis des fonds de côté afin de faire face aux périodes de vache maigre, Steve Jobs avait d’ailleurs en son temps mis un point d’honneur à cette politique d’anticipation et d’économies à tel point que depuis 1995, aucun actionnaire de la société n’a perçu de dividendes de la part de Cupertino.

La déclaration de Tim Cook pourrait donc laisser penser que tout ceci serait sur le point de changer, les discussions ont d’ailleurs évoqué l’éventualité de redistribuer les dividendes trimestriels aux actionnaires, et ce, pour la première fois depuis 17 ans.

Apple a la possibilité de réaliser beaucoup de choses avec cet argent, nous serions curieux de savoir quelle sera la voie qu’il choisira…