La RIAA a perdu contre le P2P

Général

Par Anh Phan le

La puissante Recording Industry Association of America (RIAA), qui combat le téléchargement illicites et donc les pirates, vient de perdre un procès contre une mère et sa fille. Tout commence le 18 novembre 2004, la RIAA attaquait Deborah Foster et sa fille Amanda pour avoir télécharger des fichiers MP3 illégalement. Plainte des plus classiques et souvent règler à l’amiable contre 5000$ pour éviter les tribunaux.

Le hic pour la RIAA, c’est que la mère Foster a refusé le règlement à l’amiable et a souhaité aller parler de tout ça devant les tribunaux et a démandé à la RIAA de fournir les noms et dates de téléchargement des fichiers incriminés, ce que cette dernière n’a pas été en mesure de fournir. La famille Foster a alors attaqué la RIAA et elle a obtenu gain de cause comme vous pouvez le constater ICI.

En soi, c’est pas grand chose pour la RIAA mais cela va remettre en cause toutes les accusations portées jusqu’à maintenant par l’association et aura sans doute des répercussions plus ou moins néfastes dans le futur.