Call of Duty n’avait pas fini de raconter la guerre

Par drik le

Hank Keirsey, conseiller militaire sur Call of Duty, a défendu haut et fort le fait que la série reparte sur la seconde guerre mondiale. « Ce n’est pas un retour en arrière; nous n’avions pas fini de raconter l’histoire« . Le lieutenant colonel a expliqué que le développeur et lui avaient été convaincus par 15 vétérans. C’est pour cette raison qu’ils ont axé le jeu sur ce qui s’est passé dans le pacifique. Call of Duty: World At War est prévusur PS3, 360, PC et Wii en fin d’année.

via Eurogamer

stopwatch 3 min.