[Sondage] La Coupe du Monde fait chauffer les consoles !

Par Henri le

Les millions de gamers qui suivent le mondial ne résistent pas à faire (ou refaire) les matchs qui se déroulent en ce moment au Brésil. Cet...

Les millions de gamers qui suivent le mondial ne résistent pas à faire (ou refaire) les matchs qui se déroulent en ce moment au Brésil. Cet institut de sondage nous dit à quel point.

2238891_FULL-LND

Toluna, qui est un des leaders français des panels et solutions d’enquêtes en ligne, s’est penché sur l’effervescence générée par la Coupe du monde de football. Le tournoi aurait pour effet de redynamiser les ventes de jeux vidéo.

Ces dernières sont habituellement fortes en périodes de rentrée, avec les nouvelles versions des jeux de référence (FIFA, PES), et en fin d’année avec les cadeaux de Noël. Mais le Mondial FIFA redynamise le marché actuel avec 25,7% des Français acheteurs d’un jeu vidéo de football ces 3 derniers mois.

Comme on pouvait s’y attendre, Les consommateurs se sont principalement tournés à 43% vers le jeu FIFA d’Electronic Arts, déjà en tête des ventes. La 2e place est occupée par le même éditeur pour son récent « Coupe du Monde FIFA Brésil 2014 » pour 36% des acheteurs, justifiant ainsi la sortie d’un jeu spécial pour le Mondial.

ea-sports-fifa-coupe-du-monde-de-la-fifa-bresil-2014-screenshot-ME3050230601_2

Sur le cœur de cible de ces jeux, l’impact du Mondial est encore plus fort: 49% des hommes de 18-34 ans ont acheté un jeu de football ces 3 derniers mois !

Encore plus impressionnant, les retransmissions télévisées ont tellement de succès que les gamers interrogés, malgré leurs achats, ont lâché les FPS et autres RPG pour le mois. 22,6% des personnes interrogées déclarent actuellement moins jouer (66,6% ne changent rien et 10,8% jouent davantage), soit un impact négatif du Mondial de 12 points sur la pratique des jeux vidéo toutes catégories confondues.

Un seul genre voit son « temps moyen de jeu » augmenter… Devinez lequel ? 28,1% des personnes pratiquent davantage les jeux de football pendant la Coupe du Monde (52,8% sans changement, 19,1% en baisse de temps de jeu), soit un impact positif du Mondial de 9 points. Cette influence des matchs TV sur la pratique des jeux vidéo de foot se retrouve sur les profils de joueurs de tout âge et tout sexe, confirmant encore les relations entre sport réel et sport virtuel. La popularité d’un sport et sa présence médiatique encouragent les pratiques virtuelles.

play_g_fifa13_576

Philippe Guilbert, directeur général de Toluna souligne que cet engouement s’explique par l’envie de maintenir l’excitation provoquée par le tournoi.

Avec un évènement aussi exceptionnel que ce Mondial FIFA au Brésil, beaucoup de Français cherchent à prolonger leurs émotions en étant virtuellement sur le terrain… Malgré l’explosion des jeux sur Mobile ces dernières années, l’effet Mondial 2014 concerne surtout les jeux de football sur ordinateurs et consoles, plus riches en immersion, notamment pour les versions PS4 et Xbox One. L’absence de version pour les consoles de dernière génération du jeu Coupe du Monde FIFA Brésil 2014 favorise sans doute les ventes de FIFA 14.

L’institut précise que le sondage a été réalisé les 16 et 17 juin 2014 auprès d’un échantillon de 2000 personnes âgées d’au moins 18 ans. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population nationale en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

Bon… on se fait un petit France-Suisse ?

stopwatch 8 min.