Quand un distributeur automatique de savon ne reconnaît pas les couleurs de peau foncées

Sur le web

Par Perrine.s le

Un Nigérian a mis en ligne une vidéo dans laquelle un distributeur automatique de savon ne remplit pas correctement ses fonctions. En effet, l’appareil ne détecte pas la main d’une personne dont la couleur de la peau est foncée…

Cette histoire aux toilettes ne pouvait plus passer inaperçue. Un employé de Facebook au Nigéria a partagé une vidéo dans laquelle on voit une personne tenter tant bien que mal d’obtenir du savon d’un distributeur automatique. Quelques secondes plus tôt, on voit pourtant l’appareil fonctionner correctement lorsqu’un homme à la peau blanche passe sa main sous le détecteur.Quand vient le tour de l’homme à la peau plus foncée, c’est sans succès. On entend alors d’autres hommes ajouter en plaisantant : « trop noir ». Il retente alors sa chance en plaçant une serviette en papier blanche dans sa main et là, surprise, le distributeur lui donne du savon. Un défaut de la machine qui aurait pu être évitée si les tests avaient été correctement établis.

Petite explication

Le distributeur de savon utilise un détecteur optique pour savoir quand distribuer du savon lorsqu’une main se situe en-dessous de lui. Normalement la plupart des capteurs avancés ne rencontrent pas ce genre problème avec les peaux foncées, ce qui n’est pas le cas de ceux bons marchés. Bharat Vasan, directeur général de Basis Science a expliqué à CNET pourquoi il peut y avoir des ratés avec cette technologie en fonction de la couleur de peau de la personne. « La lumière doit pénétrer plusieurs couches…et du coup, plus la personne a un type élevé sur la classification de Fitzpatrick (une échelle de mesure de la couleur de peau), plus c’est compliqué pour la lumière de réfléchir ».

Un problème qui touche d’autres appareils

Si les distributeurs de savon restent un exemple, l’incident a aussi été rencontré avec des bracelets connectés et des moniteurs de fréquence cardiaque. Le sujet n’est pas nouveau et creuse notamment les inégalités dans le domaine de la santé. Un point déplorable surtout vis-à-vis des personnes à risque, comme celles souffrant de problèmes cardiaques ayant justement besoin de ces instruments de mesure. Au-delà de ça, ce défaut met en lumière le fait que certaines technologies sont mises sur le marché sans même avoir été pensées et adaptées pour tous.

Source: Source