Sur un petit nuage, Apple dépasse désormais les 900 milliards de dollars de capitalisation boursière

Business

Par Henri le

Le lancement de l’iPhone X a beau être un peu plus compliqué que prévu, Apple a de quoi se frotter les mains au vu de ses derniers résultats financiers.

Le dernier trimestre fiscal d’Apple a dû faire sourire les investisseurs. Il est si bon que l’action en Bourse de la firme a progressé de 3 %, atteignant un record à plus de 174 dollars.

Cette explosion du cours a permis à la valeur de la capitalisation boursière de dépasser un nouveau stade. Cette dernière est aujourd’hui estimée à 900 milliards de dollars contre 870 milliards un jour auparavant !

Une fin d’année pavée de réussites

Le rapport nous en apprend plus. Sur ce trimestre (qui s’est terminé en septembre), le géant de Cupertino a généré 52,6 milliards de dollars de ventes pour un bénéfice net de 10,7 milliards.

Pour atteindre de telles sommes, il aura fallu écouler 46,7 millions d’iPhone et 10,3 millions d’iPad. Des résultats qui dépassent ceux de l’année précédente à la même période. Notons également que 5,4 millions de Mac ont également trouvé preneurs.

Vers un effet « iPhone X » ?

Il faut toutefois souligner que la sortie de l’iPhone 8/8 Plus (notre test) s’est déroulée pendant les derniers jours de septembre. Cela montre que l’accueil de ce dernier est resté chaleureux, malgré le peu d’innovation annoncée.

Les ventes de l’iPhone X (nos impressions), disponible depuis le 3 novembre, devraient continuer de réjouir les actionnaires. Les mille milliards de capitalisations boursières ne sont plus très loin !