Pour de nombreux analystes, l’iPhone X se vendrait moins bien que prévu à cause de son tarif

Apple

Par Henri le

Depuis sa sortie, l’iPhone X aura fait parler de lui. Mais la firme de Cupertino aurait revu ses prévisions de ventes à la baisse.

L’iPhone X (notre test) est sorti en novembre dernier et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il était attendu par les inconditionnels de la marque. Il faut dire que l’appareil soufflait un véritable vent de nouveauté sur le reste de la gamme, avec des innovations comme l’écran OLED bord à bord ou un Face ID convaincant.

Une demande plus faible ?

Mais le smartphone ne se vendrait peut-être pas aussi bien que prévu. Alors que la firme prévoyait d’en écouler jusqu’à 45 millions d’unités sur le quatrième trimestre, un cabinet d’analyse chinois pense que seuls 35 millions de smartphones trouveront preneur. Entendons-nous bien, il s’agit déjà ici de chiffres de vente impressionnants, mais cette différence dans les calculs n’est pas anodine.

Plus intéressant encore, le Taiwan’s Economic Daily (relayé par Reuters) a de son côté indiqué qu’Apple avait réduit ses prévisions de ventes trimestrielles de 50 à 30 millions d’unités. Des sommes certes un peu différentes, mais qui concordent.

Le tarif en cause ?

Ces inquiétudes concernant le quatrième trimestre, le meilleur de l’année pour le géant américain, ont même fait chuter l’action du groupe, qui est passée de 175 à 170 dollars. Une tendance qui pourrait s’aggraver alors que le cabinet JL Warren Capital LLC indique que les expéditions sur le premier trimestre de 2018 seront également en baisse (via Bloomberg).

La cause de ce (très léger) désaveu est probablement due au tarif particulièrement élevé du smartphone, dont les prix débutent à 1 159 euros chez nous (et 999 dollars aux USA). Une partie des clients auraient ainsi du mal à comprendre la différence de tarif entre ce modèle et l’iPhone 8, sorti quasiment au même moment. Cela reste néanmoins le genre de dilemme que de nombreuses entreprises aimeraient avoir, vu les volumes de vente annoncés. La confiance des investisseurs ne devrait donc pas s’ébranler de si tôt. Mais Apple devra peut-être faire plus attention aux prix de ses flagship à l’avenir.