Avec son premier casque, l’Eye Theatre, la Switch veut voir les choses en grand

Jeux Vidéo

Par Mathieu le

La firme de Kyoto s’intéresse depuis longtemps à la réalité virtuelle et nombre d'observateurs attendent une première présentation dans ce sens. Pour l'heure, les objectifs seraient néanmoins tout autre avec la Switch. Mais cela n’empêche pas certains constructeurs de créer et de proposer à la vente des produits que l’on qualifiera d’inattendus.

Mario et Link version cinéma

Se déplacer dans Super Mario Odyssey directement depuis les yeux de notre plombier préféré, parcourir Hyrule en prenant possession du corps de Link ou conduire un kart avec les bras de Luigi. Autant de perspectives intéressantes et enrichissantes que les joueurs aimeraient, un jour, tester. Mais il va encore falloir patienter. Si Nintendo n’a pas prévu, pour le moment, de commercialiser son propre casque de réalité virtuelle, le constructeur Kakosata vient de son côté de proposer l’Eye Theatre. Contre 22 780 yens (environ 170 euros), il est avancé que ce petit casque permet aux joueurs de vivre une « expérience de jeu immersive jamais vu sur Switch ».

La réalité, c’est que cet accessoire affiche un écran d’un diamètre de 120 pouces sous les yeux (plus de 300 centimètres de diamètre) avec une résolution de 1280 x 800 pixels. Le but est alors de donner l’impression au joueur qu’il joue sur un écran géant digne du cinéma. Pour 170 euros, ne vous attendez néanmoins pas à un objet de haute technologie. Ce petit casque fonctionne à l’aide d’un simple câble HDMI et à un kit de conversion à connecter vers son smartphone ou sa console via la prise USB-C. La sortie de cet accessoire, non-officiel, est prévue pour le mois de septembre prochain.

Aucune précision quant à une éventuelle commercialisation en France même si Kakosata a rarement exporté ses produits ailleurs qu’en Asie. Il faudra donc probablement passer par la case importation pour vivre « l’expérience de jeu la plus immersive sur Switch ».