Test

Test : casque AKG Y50

Notre avis
8 / 10
Audio

Par Pierre le

AKG a présenté sa nouvelle ligne de casque il y a quelques semaines. La marque d’Harman a ainsi proposé quatre casques et trois intras pour tenter de conquérir le marché. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au fer de lance de la gamme : l’Y50. Ce n’est pas le plus cher ni le plus abouti de la gamme, cependant, c’est sur celui-ci qu’AKG mise le plus. Pourquoi ? Tout d’abord à cause de son prix. AKG veut en effet proposer de la qualité à moins de 100 €. De plus, le look du casque, avec la marque écrite en gros sur les écouteurs, est bien une stratégie de la firme pour faire parler d’elle et se faire voir dans la rue.

_SAM4553

Design et caractéristiques

Voilà un point qui ne va pas plaire à tout le monde. Certes, la finition du casque est plutôt réussie, mais ce n’est pas réellement ça qui va faire débat. Vous l’aurez compris, nous parlons du gros logo AKG sur les écouteurs.

Lors de la présentation de la gamme, AKG avait clairement fait le parallèle avec la marque Beats. Oui, il fait être vu pour être accepté par les jeunes, la cible principale du Y50. Cela peut se comprendre, mais ce sera rebutant pour beaucoup de monde. Disons que c’est une histoire de goût. Notons tout de même que le casque est vendu en quatre couleurs (noir, jaune, rouge et bleu) et que la version noire est très sobre. Les lettres AKG ne se voient en effet quasiment pas.

_SAM4560

Pour le reste, AKG a fait du très bon boulot. Nous avons donc des écouteurs en métal, tout comme l’arceau, le tout recouvert de peinture. Cela pourra conduire à quelques désagréments, nous le verrons plus tard. Nous avons également des supports en plastique pour relier les écouteurs et régler la hauteur du tout. Les bonnets sont eux en Skaï, tout comme la partie sous l’arceau.

N’oublions pas non plus le fil Jack qui se branche sur l’écouteur droit, curieusement. Il fait 1,2 mètres et est doté d’une télécommande (avec micro intégré) ne disposant que d’une touche stop/play. Signalons également la présence d’un adaptateur Jack 6,35 mm dans le package.

Concernant le design, nous sommes globalement séduits par la finition. AKG a fait là du très beau travail et le tout est cohérent et tient la route. Pour l’aspect visuel, c’est autre chose. Vouloir à tout prix afficher sa marque est un peu curieux, même si on peut comprendre la firme qui cherche à s’afficher. Comme nous le disions, cela ne va certainement pas plaire à tout le monde.

Côté caractéristiques, nous avons donc un casque supra-aural d’un poids tout à fait correct de 190 grammes. Il dispose de transducteurs de 40 mm, d’une bande de fréquence de 16hz à 24Khz, d’une impédance de 32 Ohms et d’une sensibilité de 115 db SPL/V.

_SAM4556

Utilisation

Dans une utilisation de tous les jours, le casque d’AKG se montre très agréable. Dans le port, premièrement. Le poids raisonnable du produit ainsi que son confort sont de très bons points. Même après plusieurs heures d’écoute, le casque continue de faire son effet. Un exemple de design et d’ergonomie qui devrait inspirer la concurrence.

_SAM4569

Cependant, comme rien n’est parfait, nous avons quelques petits regrets. Par exemple, le fait que l’arceau ne laisse pas une plus grande flexibilité au niveau du réglage de la taille. Si vous placez votre casque autour du cou, les écouteurs imposants viendront appuyer sur votre pomme d’Adam, ce qui n’est pas très agréable, vous en conviendrez. On aurait aimé un peu plus de mou de ce côté là.

De même, nous déplorons quelques petits soucis avec la peinture. L’AKG Y50 est un casque que vous transporterez partout avec vous, forcément. Néanmoins, vous découvrirez très vite que la peinture s’écaille parfois par endroit. Rien de bien méchant, mais nous avons constaté cela sur l’arceau et il fallait le signaler.

_SAM4567

Pour le reste, c’est un sans faute pour l’AKG Y50. Le casque se replie facilement et vous permet de le transporter partout, il est très agréable sur la tête et les oreilles et se montre très solide. Le casque supporte en effet moult chocs et écrasements (dans un sac, par exemple) et s’en sort indemne, à part pour la peinture, vous l’aurez compris. Dernier point, la partie son du casque est elle aussi une grande réussite.

Son

Grande réussite, car il arrive à nous donner un son tout à fait correct qui se montre meilleur que certains casques à 300 €. Alors que la grosse mode consiste à déformer le son le plus possible pour faire la part belle aux basses (Vous savez de qui je parle, pas la peine d’en rajouter), AKG va a contre-courant.

En effet, l’AKG Y50 ne tombe pas dans ce piège si tentant, surtout si on veut séduire les jeunes. Les basses sont présentes, mais justes. Les médiums sont également parfaitement maîtrisés. Le seul regret reste les aiguës, qui auraient mérité un peu plus de soin et qui manquent clairement de patate. A part ça, nous sommes là en présence d’un casque très correct au niveau du son. Bon, bien sûr, on peut aisément trouver mieux sur le marché. Mais l’exploit d’AKG reste de proposer son casque à 100 €.

_SAM4564

L’isolation est juste parfaite. Avec votre casque sur la tête, vous serez totalement isolé du monde. Alors là, il y a deux écoles. Ceux souhaitant tout de même avoir conscience du monde extérieur et ceux qui veulent être isolés. L’Y50 gâte sérieusement la seconde catégorie. Par exemple, dans les rues de Paris, vous n’entendrez presque pas le son des voitures avec l’Y50 sur les oreilles. Dernier point, l’isolation marche dans les deux sens. Impossible de deviner ce que vous écoutez. Un bon point.

Pour finir, voici un petit échantillon des morceaux testés avec le casque :

Verdict

L’AKG Y50 n’est pas le meilleur casque du marché. C’est aussi loin d’être le plus beau. Néanmoins, c’est celui qui possède le meilleur rapport qualité/prix. Nous l’avons répété plusieurs fois : l’Y50 ne coûte que 100 € et pourtant, il montre d’excellent qualités techniques. De plus, il s’avère très confortable. Bref, un très bon produit qui ne plaira malheureusement pas à tout le monde. Le design est en effet le gros point noir et rebutera bon nombre d’acheteurs. Mais c’est la beauté intérieure qui compte, sachez-le.

_SAM4558

AKG a présenté sa nouvelle ligne de casque il y a quelques semaines. La marque d’Harman a ainsi proposé quatre casques et trois intras pour tenter de conquérir le marché. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au fer de lance de la gamme : l’Y50. Ce n’est pas le plus cher ni le plus abouti de la gamme, cependant, c’est sur celui-ci qu’AKG mise le plus. Pourquoi ? Tout d’abord à cause de son prix. AKG veut en effet proposer de la qualité à moins de 100 €. De plus, le look du casque, avec la marque écrite en gros sur les écouteurs, est bien une stratégie de la firme pour faire parler d’elle et se faire voir dans la rue.

_SAM4553

Design et caractéristiques

Voilà un point qui ne va pas plaire à tout le monde. Certes, la finition du casque est plutôt réussie, mais ce n’est pas réellement ça qui va faire débat. Vous l’aurez compris, nous parlons du gros logo AKG sur les écouteurs.

Lors de la présentation de la gamme, AKG avait clairement fait le parallèle avec la marque Beats. Oui, il fait être vu pour être accepté par les jeunes, la cible principale du Y50. Cela peut se comprendre, mais ce sera rebutant pour beaucoup de monde. Disons que c’est une histoire de goût. Notons tout de même que le casque est vendu en quatre couleurs (noir, jaune, rouge et bleu) et que la version noire est très sobre. Les lettres AKG ne se voient en effet quasiment pas.

_SAM4560

Pour le reste, AKG a fait du très bon boulot. Nous avons donc des écouteurs en métal, tout comme l’arceau, le tout recouvert de peinture. Cela pourra conduire à quelques désagréments, nous le verrons plus tard. Nous avons également des supports en plastique pour relier les écouteurs et régler la hauteur du tout. Les bonnets sont eux en Skaï, tout comme la partie sous l’arceau.

N’oublions pas non plus le fil Jack qui se branche sur l’écouteur droit, curieusement. Il fait 1,2 mètres et est doté d’une télécommande (avec micro intégré) ne disposant que d’une touche stop/play. Signalons également la présence d’un adaptateur Jack 6,35 mm dans le package.

Concernant le design, nous sommes globalement séduits par la finition. AKG a fait là du très beau travail et le tout est cohérent et tient la route. Pour l’aspect visuel, c’est autre chose. Vouloir à tout prix afficher sa marque est un peu curieux, même si on peut comprendre la firme qui cherche à s’afficher. Comme nous le disions, cela ne va certainement pas plaire à tout le monde.

Côté caractéristiques, nous avons donc un casque supra-aural d’un poids tout à fait correct de 190 grammes. Il dispose de transducteurs de 40 mm, d’une bande de fréquence de 16hz à 24Khz, d’une impédance de 32 Ohms et d’une sensibilité de 115 db SPL/V.

_SAM4556

Utilisation

Dans une utilisation de tous les jours, le casque d’AKG se montre très agréable. Dans le port, premièrement. Le poids raisonnable du produit ainsi que son confort sont de très bons points. Même après plusieurs heures d’écoute, le casque continue de faire son effet. Un exemple de design et d’ergonomie qui devrait inspirer la concurrence.

_SAM4569

Cependant, comme rien n’est parfait, nous avons quelques petits regrets. Par exemple, le fait que l’arceau ne laisse pas une plus grande flexibilité au niveau du réglage de la taille. Si vous placez votre casque autour du cou, les écouteurs imposants viendront appuyer sur votre pomme d’Adam, ce qui n’est pas très agréable, vous en conviendrez. On aurait aimé un peu plus de mou de ce côté là.

De même, nous déplorons quelques petits soucis avec la peinture. L’AKG Y50 est un casque que vous transporterez partout avec vous, forcément. Néanmoins, vous découvrirez très vite que la peinture s’écaille parfois par endroit. Rien de bien méchant, mais nous avons constaté cela sur l’arceau et il fallait le signaler.

_SAM4567

Pour le reste, c’est un sans faute pour l’AKG Y50. Le casque se replie facilement et vous permet de le transporter partout, il est très agréable sur la tête et les oreilles et se montre très solide. Le casque supporte en effet moult chocs et écrasements (dans un sac, par exemple) et s’en sort indemne, à part pour la peinture, vous l’aurez compris. Dernier point, la partie son du casque est elle aussi une grande réussite.

Son

Grande réussite, car il arrive à nous donner un son tout à fait correct qui se montre meilleur que certains casques à 300 €. Alors que la grosse mode consiste à déformer le son le plus possible pour faire la part belle aux basses (Vous savez de qui je parle, pas la peine d’en rajouter), AKG va a contre-courant.

En effet, l’AKG Y50 ne tombe pas dans ce piège si tentant, surtout si on veut séduire les jeunes. Les basses sont présentes, mais justes. Les médiums sont également parfaitement maîtrisés. Le seul regret reste les aiguës, qui auraient mérité un peu plus de soin et qui manquent clairement de patate. A part ça, nous sommes là en présence d’un casque très correct au niveau du son. Bon, bien sûr, on peut aisément trouver mieux sur le marché. Mais l’exploit d’AKG reste de proposer son casque à 100 €.

_SAM4564

L’isolation est juste parfaite. Avec votre casque sur la tête, vous serez totalement isolé du monde. Alors là, il y a deux écoles. Ceux souhaitant tout de même avoir conscience du monde extérieur et ceux qui veulent être isolés. L’Y50 gâte sérieusement la seconde catégorie. Par exemple, dans les rues de Paris, vous n’entendrez presque pas le son des voitures avec l’Y50 sur les oreilles. Dernier point, l’isolation marche dans les deux sens. Impossible de deviner ce que vous écoutez. Un bon point.

Pour finir, voici un petit échantillon des morceaux testés avec le casque :

Verdict

L’AKG Y50 n’est pas le meilleur casque du marché. C’est aussi loin d’être le plus beau. Néanmoins, c’est celui qui possède le meilleur rapport qualité/prix. Nous l’avons répété plusieurs fois : l’Y50 ne coûte que 100 € et pourtant, il montre d’excellent qualités techniques. De plus, il s’avère très confortable. Bref, un très bon produit qui ne plaira malheureusement pas à tout le monde. Le design est en effet le gros point noir et rebutera bon nombre d’acheteurs. Mais c’est la beauté intérieure qui compte, sachez-le.

_SAM4558

Notre avis

A K G

8 / 10