Après Kepler, ce sera au tour de la génération Maxwell de repousser les limites en matière de calcul graphique si l’on en croit la roadmap du fondeur NVIDIA.


Gravée en 20nm, cette architecture sera en théorie plus de deux fois supérieure à la génération Kepler actuelle et l’on parle déjà de performances de l’ordre de 14 à 16 Gflops par Watts.

En détail, on devrait trouver aux côtés du traditionnel GPU un CPU ARMv8 en 64 bits (projet similaire chez la concurrence) de fabrication maison.