Take Two : Non à  EA, pourquoi pas aux autres.

Par JDGa le

Dans la suite de notre feuilleton Electronic Arts va-t-il manger Take Two, vous en étiez restés à  l’OPA désormais hostile d’EA…

En réponse à  cette OPA, les dirigeants de Take Two ont demandé aux actionnaires de conserver leurs parts en attente d’une meilleure offre car ils considèrent toujours celle-ci comme sous-évaluée par rapport à  la valeur de la société et de ses licences.

De plus, le conseil d’administration a déclaré être prêt à  discuter avec d’autres éditeurs tiers qui se seraient manifestés pour avoir des accords avec eux ou des offres de fusion…

Coup d’pression coup d’pression !