Robert Kotick ne connait pas la crise

Par Rédacteur Invité le

Robert Kotick, le CEO d’Activision doit certainement se frotter les mains face au succès de Modern Warfare 2. La preuve, notre homme a profité de la hype englobant le jeu pour se délester de quelques 2 millions de stock options dont il disposait depuis 2000. A l’époque où il les a touchées, elles affichaient une valeur unitaire de 1.03$. A l’heure où j’écris ces lignes, elles valent désormais 11.50$ l’unité. Faites le calcul…

20.2 millions de dollars amassés en 3 jours donc. Bref…

ACTIVISION KOTICK

via gamespot

stopwatch < 1 min.