Orange, SFR et Free bloquent-ils l’accès à Youtube ?

La grogne des utilisateurs commence à se faire entendre suite à un billet rageur du blagueur flatulent Korben (comme dirait theinquirer), qui accuse Free, Orange et SFR de brider intentionnellement le trafic le trafic vers YouTube, dans l’espoir d’obtenir de Google qu’il paye la bande passante nécessaire pour le visionnage des vidéos par leurs abonnés ! Beaucoup d’abonnés français ont en effet constaté d’énormes ralentissements sur le site de partage vidéo du géant américain.

À noter que ce matin, Electron Libre a publié un billet comme quoi « tout est faux ! » Selon les FAI, le piètre débit rencontré par les internautes sur les vidéos YouTube vient directement des moyens mis en place par le portail, propriété de Google. Chose étrange, les abonnés Numericable ou encore Bouygues Telecom ne seraient pas impactés…

Êtes-vous dans ce cas ?