Politique de confidentialité : Google poursuivi

Sur le web

Par Membre rédacteur le

Ce n’était donc qu’une question de temps pour que le géant américain se fasse rappeler à l’ordre de la manière la moins agréable qui soit dans le cadre de la modification de sa politique de confidentialité.

L’Organisation Non Gouvernementale américaine EPIC, l’Electronic Privacy Information Center, vient de déposer une plainte contre Google arguant que les nouvelles règles de la firme violent un accord passé l’an dernier avec l’organisme de régulation américain la FTC. Selon les termes de l’accord en question, Google est dans l’obligation d’obtenir le consentement préalable des utilisateurs avant tout changement unilatéral pouvant toucher aux données personnelles.

Le rappel de cet accord ne fait pas vraiment les affaires de Google qui a démontré son ferme attachement à ce que la date de lancement initialement prévu, soit le 1er mars soit scrupuleusement respecté.

Après l’Europe, la FTC, c’est donc au tour des ONG de s’inquiéter des modifications que Google s’apprête à apporter à ses services, mais d’une façon plus générale, c’est l’impact mondial et moral qui suscite autant d’inquiétudes.

MSNBC nous rapporte donc que l’EPIC a déposé une plainte dans l’espoir d’obtenir la suspension de l’entrée en vigueur du nouveau texte régissant l’utilisation des services du géant américain.

L’une des craintes avancées par l’EPIC est que les données issues et collectées des différents produits et services que propose Google pourraient avoir une utilité mercantile indirecte à savoir alimenter les publicités ciblée notamment.

Source: Source