[M-R] Philips PicoPix 1430 : un mini projecteur, quel intérêt ?

Hardware

Par Membre rédacteur le

Article rédigé par thomaslemee, membre rédacteur du JDG Network.

Ayant récemment fait l’acquisition d’un mini projecteur je me suis dit qu’il pouvait être intéressant de vous faire un petit retour d’expérience. Tout d’abord il faut que vous sachiez qu’à la base je suis un anti-projecteur justement. Il ne me serait jamais venu à l’idée d’en acheter un. Je trouvais ça trop gros, pas pratique par rapport à une TV car il faut se mettre dans le noir, cela fait beaucoup de bruit, il faut avoir un grand salon et un mur blanc pour projeter, changer l’ampoule régulièrement… Bref je n’avais que des arguments contre. Alors pourquoi j’ai changé d’avis ? Tout simplement parce que j’ai gagné un mini projecteur et qu’un cadeau, ça ne se refuse pas 🙂

En bon geek que je suis, j’ai testé la bête dès que je l’ai reçue (c’est un Philips PicoPix 1430). Première surprise la taille de la boite, c’est tout petit. Deuxième surprise qui est liée à la première, la taille de l’appareil, c’est franchement minuscule. J’ai regardé les spécifications et je me suis dit c’est impossible qu’un projecteur de cette taille puisse produire une image de deux mètres de diagonale. Et pourtant… Il est fourni avec une alimentation, un mini trépied, une télécommande, un câble RCA, un câble USB et une petite sacoche. Le mini trépied n’est pas ultra stable, il faudra peut-être investir dans un trépied plus grand. Un regret cependant, il faut acheter le câble VGA qui est en option.

Le Picopix est très complet, bien plus qu’un vidéo projecteur traditionnel à mon gout. En effet il est équipé d’une batterie d’une autonomie de 2h30 ce qui est très pratique pour faire des présentations quand on n’a pas forcément de prise à porte de main. Sa connectique est bien fournie puisqu’il dispose d’un port USB pour y brancher clés et disques durs, mais aussi d’un port SD. Il est muni d’un haut-parleur ce qui peut dépanner même si ça ne vaut pas un kit externe bien entendu. Qui dit port USB/SD dit forcément lecteur multimédia, et de ce point de vue là le Picopix est vraiment parfait, il supporte un grand nombre de formats que ce soit en vidéo, audio ou photo. Je n’ai pas testé tous les formats, mais tout ce que j’ai voulu regarder il a pu le prendre en charge sans problème. Il supporte la lecture des formats HD même si elle n’est pas retranscrite en HD à l’écran étant donné qu’il dispose d’une résolution native de 800×600.

Je suis vraiment très satisfait de ce mini projecteur qui selon moi dispose de nombreux atouts qui compensent ses rares faiblesses. Il est très petit donc ultra transportable, c’est parfait pour regarder un film entre amis. Sa luminosité de 30 lumens n’est certes pas énorme, mais en coupant toutes les sources de lumière il n’y a aucun problème. Sa connectivité est très pratique également, il suffit de mettre un film sur sa clé USB pour en profiter ce qui évite de trimbaler des tonnes de matériel. Il fait très peu de bruit quand on le compare à un vidéo projecteur classique. Il doit également être plus solide, car une ampoule casse plus facilement qu’une LED. Il a d’ailleurs subi une petite chute et s’en est sorti sans encombre. Par contre, l’inconvénient est qu’il n’y a pas de réglage pour pallier à la déformation de l’image lorsque l’orientation de l’appareil n’est pas perpendiculaire au support de l’image.

En bref je conseille donc très fortement d’investir dans un mini projecteur je trouve ça très pratique et c’est bien moins cher qu’un vidéoprojecteur classique ou qu’un écran de taille équivalente. Depuis que j’ai obtenu ce produit, la technologie a évolué et il y a donc de meilleurs équipements sur le marché, mais le principe reste le même et c’est pour cela que j’ai voulu orienter cet article plus vers l’expérience utilisateur que les performances pures. N’hésitez pas à me poser des questions pour avoir des informations complémentaires.

Source: Source