[M-R] Guerre des brevets Apple ou « viens là que je te crache dessus marque du démon ! »

Article rédigé par Johnston, membre-rédacteur du JDG Network.

De plus en plus sur le JDG, nous avons droit à moult articles sur les différentes guerres des brevets et les procès que cela implique dans le monde et particulièrement avec une vision plein cadre sur le méchant Apple et ses brevets qui concerne même l’eau chaude. Seulement voilà, il faudrait un peu remettre les pendules à l’heure et expliquer réellement c’est quoi cette guerre de brevet.

Tout d’abord, voici un graphique avant/après l’iPhone d’Apple et avant/après l’iPad d’Apple :

Et c’est donc tout logiquement qu’Apple dépose des brevets sur le design de ses appareils dès le début de la fabrication de ceux-ci, attendez une seconde, la société dispose d’un des meilleurs designers du monde, Jonathan Ive, dont ses titres sont longs à énumérer (2ème personne la plus influente en technologie selon Forbes et le Daily telegraph, personne la plus créative en affaire selon Fast company, Fortune et CNN le nomme designer le plus intelligent du monde, docteur honoris causa de deux prestigieuses écoles d’art, designer de l’année selon GQ en 2007, des centaines de prix pour le design de l’iPhone, et j’en passe). À partir de ce constat, n’est-ce pas légitime de sa part de vouloir mettre un brevet sur ses créations comme un artiste le fait pour ses oeuvres ? Il est bon de noter que ce monsieur dépose lui-même ses brevets, pas Apple même si ceux-ci leur appartiennent de cause à effet, d’ailleurs, Ive à plus de brevets que Jobs lui-même, environs 5% des brevets Apple sont d’Ive, contre 4% pour Steve Jobs (en 2010).

– Et non, la concurrence n’est pas obligée de faire des smartphones triangle, car Apple a breveté la forme rectangulaire et les bords arrondis avec le bouton « Home » il existe des très beaux smartphones actuellement qui ne déroge pas à ce brevet, le Nokia Lumia 800 par exemple pour ne citer que lui. –

Apple est également copié de toute part, sur son design, ses idées, son iOS etc. Il est bon de rappeler que la plupart du temps quand Apple tente un procès contre une société concurrente pour une chose qu’ils ont copié, ils se défendent avec un brevet qu’ils ont en leur possession et que la même marque concurrente a copié antérieurement ! Dernièrement, c’est Kodak qui en fait les frais, ils ont réclamé 1 milliard à Apple pour violation de brevet, comment s’est défendu Apple ? « Vous faites la même chose, merci au revoir ». Aussi simple que ça et c’est pareil avec Samsung en France, Allemagne, etc. Ils se copient tous l’un l’autre, parfois ça fonctionne, parfois ça ne fonctionne pas.

Je vois également des « Oui, mais Apple a copié avant la souris, l’environnement graphique de Xerox… »
Il est bon de rappeler que c’est Xerox eux-même qui a ouvert la porte à Steve Jobs à l’époque pour lui expliquer en détail le fonctionnement, mais je ne vous cache pas qu’ils ont copié des choses, notamment à Android pour le système de notifications par exemple. (Vous voyez, je suis bon joueur)

Beaucoup d’entre vous pensent également une chose : un brevet coupe l’évolution technique. Encore une fois, ce n’est pas totalement vrai, ça permet d’évoluer justement, de penser différemment et de chercher plus loin que l’existant, c’est toujours ce qu’Apple a voulu pour ses produits, certes, ils ont copié des idées existantes également comme un appareil photo intégré à un smartphone. Mais ne voyez-vous pas une différence entre incorporer un clavier à un ordinateur (il fût un temps où c’était facultatif) et une couleur précise et une forme d’arrondis de celui-ci ? Moi oui, une énorme même.

Et pour finir, j’aimerais signaler un chiffre, le nombre de brevets d’Apple en 2010, c’était au total 4382 brevets, alors que Microsoft en avait à l’époque… 22 631. En rachetant dernièrement Motorola, Google a quant à lui fait avec ce rachat l’acquisition de… 17 000 brevets (en plus de ceux qu’ils ont déjà). Apple brevette même l’eau chaude ? Pas vraiment, Apple ne dépose pas moins ni plus de brevet que les concurrents.

Cette guerre de brevet existe depuis des années et des années entre tous les fabricants, personne ne se rappelle Microsoft à l’époque ? Ca a toujours existé et existera toujours et ne freinera en rien l’évolution technique, notre époque et ce qu’elle nous offre est la plus belle des preuves, sachez surtout qu’avant il n’y avait pas autant de blogs sur le sujet pour nous canarder d’articles sur les brevets.

Avoir chaque semaine un article sur un procès avec Apple contre un concurrent me hérisse un peu les poils, surtout que l’effet de l’article donne lieu à une ribambelle de messages haineux anti-Apple, ce que j’ai toujours réfuté comme je réfuterais toujours qu’on adresse une critique à un objet technologique qui dépend principalement d’une chose : les goûts propres à chacun.

Cet article n’est pas une ode à Sa Majesté Apple, je suis d’ailleurs pas là pour défendre Apple et vous inonder de tout l’amour que j’ai pour cette marque, c’est même faux, j’aime Apple tout autant que Google tout autant que Samsung, HTC ou Microsoft, et je ne cherche pas par là à me justifier, je prends juste les devants des futurs commentaires qui commence par « Tss le fan-boy », cet article est là pour vous dire de garder un esprit critique, si Apple joue actuellement sur la vague des fans-boy avec conférence et grosse image des gourous de la marque, Samsung joue également sur la vague « je me moque » des fans-boy avec ses multiples publicités, jusqu’au point où certains d’entres vous éprouvent une réelle haine face à une simple marque, certes, numéro 1 du marché, mais c’est qu’une marque. La marque la plus importante et la plus riche de voiture est BMW en bourse, est-ce pour cela qu’il faut lui cracher dessus et carrément éprouvé une haine sans égard ou même avoir des réactions « Mais c’est quoi ce site ? Il devient pro-BMW ou quoi » sur chaque article parlant de BMW dans « Le journal de l’Automobile » ?

On pourrait parler performance-qualité-prix d’une voiture pendant des heures, mais sachez avant tout que l’achat d’une voiture, comme l’achat d’un smartphone android ou iOS est avant tout une question de goût et de choix, qu’importe le prix, les vitesses, le métal, la couleur, les performances ou la taille des jantes. Critiquer les goûts et les choix des autres relève juste d’une fermeture d’esprit critiquable en bien des points. Je vous remercie d’avoir pris le temps de me lire et excusez moi de la syntaxe ou des fautes d’orthographe que ce texte doit certainement contenir, bien à vous 🙂