Face.com : une API qui détecte l’âge

Sur le web

Par Domejean le

Face.com, qui développe des logiciels spécialisés dans la reconnaissance faciale, vient d’améliorer son API et ajoute à la reconnaissance d’un visage, son âge approximatif. C’est terminé, vous ne pourrez plus tromper personne sur votre âge !

Cette mise à jour permettra de numériser une photo et de déterminer l’âge maximum et minimum d’une personne ainsi que son âge “estimé”, à l’aide d’une série d’algorithmes qui disposent de nombreuses données. Cet algorithme est en mesure de repérer les rides, la douceur de la peau et autres signes, comme la posture de la personne, afin d’évaluer au mieux son âge. Gil Hirsch à la direction de Face.com explique :

Nous utilisons la structure générale du visage afin de déterminer l’âge. En fonction de l’âge, les détails de notre visage vont s’accroître ou s’atténuer. Les enfants ont des visages ronds et lorsque nous vieillissons, notre visage s’allonge.

Est-ce que cela fonctionne ?
Pour tester l’API, vous allez pouvoir vous rendre à cette adresse, cependant, évitez les photos trop lourdes et privilégiez les portraits en bonne qualité. Selon mes tests, les estimations ont été plus ou moins correctes, du moins sur les photos numériques, car sur les autres, l’API a été flatteuse avec moi (voir trop). Il y a donc quelques lacunes. De plus, il me semble que l’application a du mal à faire la différence entre un homme d’une femme…

API face.com

A quoi ça sert ?
Cette fonctionnalité n’a pas été développée pour que vous puissiez connaître l’âge réel d’une demoiselle, le groupe a surtout espoir de voir un jour cette technologie intégrée à différentes applications, ce qui permettra de restreindre ou du moins d’adapter le contenu des sites en fonction de l’âge. On peut tout aussi bien imaginer retrouver, dans un avenir proche, ce système de reconnaissance à l’entrée des bars ou des boîtes de nuit ou pire, dans la rue, afin de cibler les annonces publicitaires en fonction de notre âge… Brrrr.

Face.com
Maintenant, nous connaissons son âge 😉
Source: Source