Harry Potter : le site Pottermore accessible à tous

Sur le web

Par Domejean le

Cela fait plusieurs mois que les fans d’Harry Potter attendent l’ouverture du site Pottermore et après avoir été accessible à quelques privilégiés en version bêta, le voici enfin ouvert à tout public. Pottermore est un site qui permet aux fans de redécouvrir les livres Harry Potter d’une tout autre manière ainsi que de traverser certaines étapes importantes dans la vie d’un sorcier comme le choix de la baguette magique, la répartition dans une école de sorcellerie et plus tard, apprendre des sortilèges et à fabriquer des potions pour se perfectionner lors des duels.

Une fois sur le site, vous devrez entrer quelques informations personnelles comme votre date de naissance, votre ville et votre adresse mail. Ensuite, vous pourrez choisir un nom d’utilisateur, mais vous n’aurez malheureusement pas la possibilité de créer votre propre pseudonyme, ce qui est assez embêtant car le site ne propose que des noms improbables à retenir, du genre : ÉtoileChêne11783 (pour la magie, on repassera). Après avoir validé l’email de confirmation, surprise, puisqu’une fois sur le site, rien, mis à part un accès vers un blog en anglais ou encore vers le magasin pour acheter des eBooks.

Pottermore 1

Cependant, de longues minutes plus tard, je reçois un email m’indiquant que j’ai enfin accès à Pottermore. Je me rends donc au premier chapitre et il faut savoir que chaque chapitre comprend un résumé de l’histoire d’Harry Potter, le tout agrémenté d’images, avec la possibilité de zoomer sur celles-ci et d’agir dessus, en recueillant des objets par exemple. À la fin de chaque chapitre, nous accédons à de petites anecdotes concernant les lieux, les personnages ou sur certains objets. Vous allez devoir déverrouiller les chapitres pour avancer dans l’histoire et finalement accéder à l’achat de vos fournitures, puis à Poudlard, pour apprendre à devenir un vrai sorcier. Rien de bien extraordinaire, mais le site plaira sans doute à de nombreux fans. Un reproche cependant, beaucoup trop de publicités pour les eBooks, ce qui casse un peu la « magie » du site.

Pottermore jeu

Source: Source