Nintendo : scores mitigés pour la période 2011-2012

Par Gaylord le

On s'en doutait déjà un peu : la période 2011-2012 est loin d'être une année faramineuse pour Nintendo. La catastrophe reste mesurée avec un chiffre d'affaire net...

On s’en doutait déjà un peu : la période 2011-2012 est loin d’être une année faramineuse pour Nintendo. La catastrophe reste mesurée avec un chiffre d’affaire net de 648 milliards de yens (environ 6 milliards de nos euros) au lieu des prévisions annoncées à 660 milliards de yens (6,15 milliards d’euros).

Le couperet tombe avec un énorme déficit de 43,20 milliards de yens (un peu plus de 400 millions d’euros). Plusieurs causes à cela : l’essor du jeu sur smartphone et tablette qui ont sévèrement grignoté les temps de jeux alloués aux consoles portables. Malgré un redressement en fin d’année du nombre de consoles vendus, grâce à Super Mario 3D Land et Mario Kart 7, l’absence de jeux phares sur la durée explique également ces chiffres, loin du rythme soutenu des sorties dématérialisées et de leur prix attractif. A cela s’ajoute la dégringolade de la Wii, en fin de vie et d’intérêt, qui a vendu moins de 10 millions d’unités sur l’ensemble de l’année.

Nintendo se veut confiant pour la suite et table sur 18,5 millions de Nintendo 3DS vendus sur la période 2012-2013, grâce à de nouvelles l’arrivée de licences fortes comme New Super Mario 2, Animal Crossing ou le prochain Kawashima. Au milieu de tout ça, la Wii U, qui doit absolument trouver sa place sur le marché, espère se vendre aux alentours des 10 millions dans cette même période.

Source: Source
stopwatch 4 min.