E3 : NintendoLand et prise en main de la Wii U

Par François le

On passe maintenant à la session de hands on sur le stand Nintendo, où les fonctionnalités de la Wii U étaient exposées à travers différents jeux....

On passe maintenant à la session de hands on sur le stand Nintendo, où les fonctionnalités de la Wii U étaient exposées à travers différents jeux.

NintendoLand – Luigi Ghost Mansion

Comme d’habitude chez Nintendo, la prise en main est rapide et simple. Le niveau ressemble un peu à un niveau de Pacman, dans lequel vous joueriez le fantôme (si vous avez le gamepad). Le seul bémol en terme de gameplay concerne la possibilité qu’on les humains de remettre debout leur collègues. Du coup, avec deux gamepads, et donc deux fantômes, la chose deviendra certainement plus intéressante. Malgré tout, cela reste une démo techno sans grand intérêt sur la longueur.

Cela donne, malgré tout, quelques idées pour la suite.


NintendoLand – Panorama view

Ici, le propos est juste de démontrer l’usage de l’accéléromètre contenu dans le Gamepad. Une vidéo tourne sur la télé, et sur l’écran du gamepad. En fait, sur celui vous pouvez regarder à 360 degrés le contenu vidéo, derrière vous, etc. Le titre propose plusieurs expériences. Celles que j’ai essayé (Rio de Janeiro et Londres) étaient plutot réussies. Londres étant plus intéressante, car c’est une balade dans la ville, et que vous pouvez changer le moment de la journée (jour/nuit). Alors qu’à Rio, vous êtes juste au milieu du Carnaval.

Ici aussi, on ne trouvera pas énormément d’intérêt sur le long terme, mais on sent que le potentiel est là.

Nintendo Land – Takamura’s night castle

Ici, on retrouve un gameplay proche de ce qui existe déjà sur DS et 3DS, où l’écran du gamepad est (sous) exploité comme tactile. Comme je le prédisais il y a peu, les portages de titres DS et 3DS sur Wii U risquent d’être nombreux. D’ailleurs Nintendo a confirmé l’arrivée d’un Wario Ware.

Ce titre-ci, du coup, vous propose de lancé des shurikens sur des ninjas, en visant comme avec une wiimote, et en lancant plus ou moins fort en swipant l’écran.

NintendoLand – Legend of Zelda – Battle crest

Voilà un titre avec un peu plus de potentiel. Jouable à trois (deux Wiimote et un gamepad) le titre propose un gameplay classique d’attaque à l’épée avec la Wiimote, et le rôle de l’archer pour celui avec le gamepad.

Vous ne déplacerez pas le personnage, mais uniquement la visée avec l’accéléromètre du gamepad, avec le stick droit vous réglerez la puissance de vos flèches (avec une possibilité de charger la chose en restant plus longtemps vers le bas). Néanmoins, on note quelque inconvénients, comme le fait de laisser le gamepad à la verticale. Du coup, cela peut devenir relativement fatiguant. Un gameplay solo basé sur de dyptique semble probable pour le procahin Zelda. Malgré tout, switcher de la Wiimote au gamepad en permanence peut devenir fatiguant.

NintendoLand – Donkey Kong Crash course

Ici, c’est un mini-jeu comme on peut en trouver sur iBidules, utilisant, lui aussi, l’accèléromètre de manière verticale, ce qui peut, encore une fois, être fatiguant.

Le but est de faire parcourir à un petit chariot un parcours semé d’embuches, pas trop vite, mais pas trop lentement non plus. Au passage, vous récupérerez des bananes et sauverez la princesse !

Le point intérressant, c’est l’incessant passage de l’écran de la télé à celui du gamepad quand on est dans les menus du jeu. Et souvent, c’est le gamepad lui même qui vous dit, « hey, regarde l’écran ! ».

NintendoLand – Animal Crossing Sweet Day

Dans ce titre jouable à 5, les 4 “animals” doivent récupérer des fruits qui tombent des arbres lorsqu’ils marchent sur des plaques (situées a côté des dits “arbres”).

Le cinquième, lui, contrôle deux gardes, dans le but d’arrêter les voleurs. Il faut frapper trois “animals” pour remporter la partie pour ce joueur. Pour les autres, il faudra juste récupérer une trentaine de fruits.

Ce titre est clairement celui que je préfère : il est compétitif et fun. Bien sûr, sa durée de vie et sa rejouabilité risquent d’être un défaut, mais cela reste amusant dans l’ensemble. Ici, le cinquième écran est clairement utilisé pour introduire un élément qui est normalement une IA. C’est bien vu !

stopwatch 6 min.