HTC One S : un seul modèle, plusieurs processeurs…

Smartphone

Par Moe le

Le constructeur Taïwanais HTC (comme bien d’autres) doit composer avec les difficultés de Qualcomm à fournir ses puces S4 de dernières générations.

Tandis que d’autres marques rongent leur frein dans l’attente d’une disponibilité acceptable de puces Snapdragon S4, HTC cède aux pratiques du remplacement « silencieux » au sein de l’un de ses terminaux de la gamme One : le HTC One S.

Positionné sur le segment milieu/haut de gamme de la marque, le HTC One S est initialement équipé d’un SOC Qualcomm Snapdragon S4 cadencé à 1,5 Ghz. La version « S3 » que rien ne semble différencier de son équivalent Krait possède un Snapdragon S3 poussé à 1,7 Ghz, certainement pour combler l’écart de performances.

Outre les questions en terme d’autonomie que pose ce genre d’initiatives, c’est surtout le manque voire clairement l’absence de transparence du constructeur qui’il convient d’observer : les terminaux S3 ou S4 portent tous deux l’appellation HTC One S sans aucune mention permettant de les distinguer.

Nos confrères de The Verge qui ont interrogé le constructeur nous rapportent que les chaînes de production n’ont pas eu d’autre choix que de compenser les retards de livraison de Qualcomm par une solution de remplacement, au détriment du consommateur.

Selon le constructeur, les régions concernées par ce changement sont l’Asie-Pacifique et l’Europe. Prudence donc si vous avez (ou devez faire) fait l’acquisition de ce modèle en particulier.

Source: Source